Namur

Les semaines passent en championnat, et Meux est toujours invaincu.

Une des forces des Meutis depuis l’entame des hostilités est leur constance sur 90 minutes. Et même quand ils connaissent un trou d’air, comme lors du début de la deuxième période face à Durbuy samedi dernier, ils s’arrachent pour prendre une unité (3-3).

"On a toujours une réaction dans les moments difficiles", se félicite l’entraîneur Marco Casto. "En étant mené contre une équipe costaude, prétendante au top 5, on a super bien réagi. Et quand on voit les images de notre quatrième but (NdlR : annulé pour hors-jeu, semble-t-il injustement), c’était la victoire pour nous. On les a acculés en fin de deuxième période. C’est la preuve qu’on a des ressources mentales et physiques."

De telles qualités permettent aux Meutis, 2es au classement avec 16 points, de croire au gain de la première tranche, surtout quand on sait que le leader Francs Borains (19 unités) et l’UR Namur-FLV (3e-15 points) s’affrontent ce samedi.

"On ne va pas se voiler la face. À deux matchs de la fin, en sachant qu’il y a Namur-Francs Borains, on serait stupide de ne pas y penser. On veut rester le plus longtemps possible au-dessus. On n’est pas prétentieux mais ambitieux. Si on peut faire ch… tout le monde, on le fera." À bon entendeur.