Namur

Il a eu le feu vert de la Fédération, un mois après un premier refus.

Bonne nouvelle pour le kayakiste dinantais Maxime Richard. Alors qu'il se concentrait depuis un bon mois sur la descente de rivière après avoir manqué de peu (0,02sec !) la qualification pour les Jeux olympiques européens et les championnats du monde de course en ligne, il a appris ce mercredi qu'il était finalement sélectionné pour les Mondiaux de course en ligne qui auront lieu en Hongrie, du 20 au 25 août prochain. « J'avais demandé la clémence de la Fédération nationale, que je n'ai pas obtenue. Entre-temps, la Fédération néerlandophone a demandé à pouvoir aligner un kayak biplace à ces championnats, alors qu'il ne remplissait aucun critère de sélection. Une demande acceptée. Du coup, l'Adeps et la Dédération francophone se sont battues pour moi. »

En participant à ces championnats du monde K1 200m, Maxime Richard peut encore rêver d'une qualification pour les prochains Jeux Olympiques. « Il faudra finir dans les cinq premiers. Ce que je regrette, c'est de l'avoir appris seulement maintenant alors que ça fait un mois et demi que je m'entraîne pour la descente de rivière, où le bateau, la pagaye et la technique sont différents. Je n'ai désormais plus de temps à perdre. »

Le moral du Dinantais est en tout cas au zénith. En plus de cette sélection, Maxime Richard a décroché le week-end dernier la médaille de bronze au championnat d'Europe de descente de rivière en Italie.