Valence a fait la différence dans le troisième quart mais les Rouges peuvent sortir la tête haute de l’Eurocup

Les Namuroises avaient perdu leurs cinq premières rencontres d’Eurocup et étaient bien entendu éliminées avant le dernier match. Le coach Philip Mestdagh voulait de la fierté pour terminer la campagne et il a été entendu. D’entrée, les pivots Reisingerova et Raman étaient mises sous l’éteignoir. 

En périphérie, Pina Tolosa, Casas et Gomez n’étaient guère en verve à distance. Les Rouges de leur côté misaient sur Imovbioh, Da Silva et Vanderwal pour actionner le marquoir et c’était 9-4 après cinq minutes de jeu. Tirera dynamitait le jeu visiteur (11-12) mais cela ne durait qu’un temps. Les Espagnoles étaient pressées de toutes parts et se voyaient obligées de prendre des shoots compliqués. Les Rouges manquaient quant à elles de justesse technique (15-16 à la 15e) avant que Geldof, Imovbioh et Mestdagh, à distance, n’amènent un petit vent de folie (23-16). 

Pina Tolosa atténuait la note juste avant la pause mais les Namuroises étaient contre toute attente devant. Les Espagnoles, bousculées, devaient se contenter de moins de 30% de réussite alors qu’elles flirtaient avec les 50% depuis l’entame de la campagne européenne. Habituellement fragiles au retour des vestiaires, les joueuses locales confirmaient leurs bonnes dispositions. Imovbioh faisaient la loi dans la raquette et Namurprenait neuf points d’avance (29-20 à la 23e). Voilà qui sonnait la révolte espagnole. Pina Tolosa et Casas prenaient alors les échanges à leur compte, en périphérie, alors que Tirera y allait de mouvements improbables dans la raquette. 

En sept minutes, Valence infligeait à Namur un…3-19 pour reprendre la main à la demi-heure (32-39). Les Rouges accusaient alors le coup (34-45) mais retrouvait un second souffle via Imovbioh et Vanderwal (41-45). Trop tard malheureusement pour signer un gros exploit. Voilà une très belle prestation qui peut laisser des regrets. Si les Rouges avaient affiché ce visage plus souvent, jamais elles ne seraient sorties sans le moindre succès de cette campagne européenne.

Poule G Basket Namur Capitale – Valence 45-50

11-12, 23-18, 32-39

Namur : Bestagno, Imovbioh 15, Mestdagh 5 (1x3), Da Silva 11, Vanderwal 10 (2x3), Baggio, De Leyn, Geldof 4.

Valence : Casas 4, Gomez, Pina Tolosa 12 (1x3), Raman 4, Tirera 20, Diaz, Brown 4, Cotano, Gilabert, Lizarazu 2, Reisingerova 4.