Namur Le noyau walhérois est au complet, ou presque. Il a été présenté.

D’année en année, le RCS Onhaye gravit les échelons. Après deux saisons passées en D3 amateurs, les Walhérois franchiront un cap dans quelques semaines puisqu’ils évolueront en D2 amateurs, aux côtés de Meux, de Couvin-Mariembourg Fraire et de l’UR Namur FLV.

L’équipe a officiellement été présentée ce vendredi soir, avec peu de changements. Les forces en présence sont en effet pratiquement similaires à celles de la saison dernière. Rayon départs, le club enregistre ceux de Van Aerschot (NdlR : qui ne venait plus depuis début novembre 2018), Crucifix, Lallemand (parti en février), Piazzalunga, Loriers et Mathieu tandis que Salmon est prêté à Neffe. Le club compte par ailleurs trois transferts in : Bernier, Defresne et Davrichov. Fastrez, formé au club, intègre le noyau A.

"Lionel Brouwaeys aimerait encore un arrière gauche, gaucher. Si on en trouve un qui est dans notre budget, on le fera", commente le président Christophe Bastin. Avec un noyau similaire à celui de l’an dernier et quelques renforts de choix, Onhaye espère terminer entre la 8e et la 12e place. "Je ne connais pas toutes les équipes mais par rapport aux formations namuroises, je pense qu’on peut rivaliser avec Meux ou Couvin-Mariembourg. Nous n’avons en tout cas pas envie de faire de la figuration", poursuit le président qui espère que ces derbies et autres affiches attireront un peu plus de monde sur le bord du terrain. "On est en général entre 100 et 150 entrées payantes."

Le club a par ailleurs enregistré une autre arrivée avec celle de David Akinci, coach mental. "Il formera les formateurs afin que tous aient une même vision du jeu et une même politique. Il travaillera également sur le mental des joueurs de l’équipe A. Grâce à lui et au mental, on espère pouvoir faire progresser nos joueurs de 5 %."

Le RCS Onhaye se dotera par ailleurs d’une caméra intelligente à deux têtes pour analyser le jeu. "C’est une caméra qui suit constamment le ballon. Cela nous permettra d’analyser les rencontres de toutes nos équipes, jeunes compris."

Les Walhérois reprendront les entraînements le 14 juillet et enchaîneront ensuite avec plusieurs amicaux, dont Châtelet, Monceau, Mouscron B, Beauraing, Neffe, Huy et une équipe mixte de Tubize.