Namur La semaine dernière, 380 joueurs ont tapé la petite balle jaune.

Le club de tennis de Géronsart fêtait cette année son 40e anniversaire. Pour l’occasion, le club a organisé un tournoi 4 étoiles qui ouvre les catégories Messieurs 1 et Dames 1 pou r nos meilleurs joueurs belges. "Sans la collaboration avec Century 21, ce tournoi n’aurait pas été possible", avoue le responsable du club de Géronsart, Thierry Marot. "En effet, avec une dotation de 5 000 €, ce n’est pas possible d’organiser un tel événement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les autres années on organise un tournoi de seulement 2 étoiles."

Si le soleil n’était pas toujours de la partie, les joueurs ont pu profiter la plupart du temps des terrains extérieurs. "On sait qu’en été les joueurs préfèrent jouer en plein air. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible. On a utilisé les terrains intérieurs le moins possible mais, quand on a 380 participants, c’est difficile de mettre tout le monde dehors." C’est d’ailleurs une très bonne édition au niveau des inscriptions. "L’année dernière, ça a été compliqué pour attirer les joueurs parce qu’il faisait très beau et qu’en plus il y avait la Coupe du monde de football", poursuit Marot.

Pour le joueur namurois Romain Barbosa, ce tournoi 4 étoiles est bénéfique pour le tennis de la province : "Il n’y a plus de jeunes joueurs qui explosent dans le Namurois pour l’instant. Il faut leur redonner l’envie. C’est le genre d’événement qui pourrait plaire à certains parce que ça ramène plus de monde." Au niveau des résultats, la Bruxelloise Klaartje Liebens (n° 20) s’est imposée sans difficulté (6-1,6-2) face à la Hannutoise Catherine Chantraine (n° 18) chez les dames. "Catherine n’aurait sans doute pas dû jouer la finale. Lors de la demi-finale samedi, son adversaire, Vicky Van De Peer, a déclaré forfait sur sa balle de match parce qu’elle partait en vacances ce dimanche. On remercie Catherine d’avoir bien voulu jouer ce dimanche", explique Marot.

Chez les hommes, l’Anversois Yannick Vandenbulcke (n° 24) s’est défait de Barbosa (n° 14) en deux manches (7-6, 6-4). "C’est dommage, ça se joue sur des détails. Je manque de fraîcheur et donc de lucidité dans les points importants. J’ai eu beaucoup de matchs et d’entraînements ces dernières semaines, il est temps que je pose un peu ma raquette pour souffler", conclut Barbosa.