Les Namuroises n’ont jamais été en danger à Waregem mais elles ont simplement assuré l’essentiel. Après cinq minutes au cours desquelles elles ont concédé trois bombes (15-9), elles ont appuyé sur l’accélérateur pour rapidement prendre 20 points d’avance (25-45 à la 19e). Un petit quart d’heure bien abouti, c’est tout ce que l’on retiendra de leur prestation.

Au retour des vestiaires, les deux équipes ont fait jeu égal, ce qui n’est pas normal, au regard des qualités intrinsèques de chaque camp. « Les Flandriennes étaient encore en R1 la saison dernière et elles ne se sont pas renforcées, explique le coach namurois Jan Callewaert. « Sans leur faire injure, si nous avions été constants dans l’effort, nous l’aurions emporté de 50 points.

Je sais qu’il n’est jamais facile de trouver les bons mots pour motiver un groupe avant une telle rencontre mais on doit pouvoir profiter de chaque moment pour progresser. » Point positif, les Rouges n’ont pas dû puiser dans leurs réserves alors qu’elles devront disputer cinq rencontres, dont trois d’Eurocup, entre le 9 et le 22. Samedi prochain, elles se déplaceront à Boom.


Waregem – Basket Namur Capitale 70-90

16-21, 31-47, 55-74

Namur : Matos 13 (1x3), Ogun 12 (1x3), Mestdagh 10 (1x3), Range 17 (2x3), Akpanah 5, O’Sullivan 12 (1x3), Dossou 2, Matthys 3 (1x3), Soriano 6, Schwarz 10 (1x3).