Namur

Les Namurois ne pouvaient pas se louper contre Gand. Ils auraient pu tuer les débats bien plus tôt mais ont finalement pu compter sur un Beca autoritaire pour faire la différence dans le dernier quart et remporter une première victoire à la maison.

Belgrade – Falco Gand (77-62): 16-17, 36-35, 53-47

Belgrade : 19 (2x3), Despontin 13, André 16 (1x3), Dewez 9 (1x3), Depouhon 4, Cerquarelli 3 (1x3), Lhoest, Mommer 6 (2x3), Thiry 7 (1x3).

Belgrade tient enfin sa première victoire à domicile de la saison. Après une première mi-temps partagée, les Gantois ont profité d’une panne offensive locale pour creuser un petit écart (36-41). Beca, Thiry, à distance, Dewez et Despontin, ont alors inversé le cours des événements (51-43). Les visiteurs se sont encore accrochés au début du quatrième quart (53-52) avant que le capitaine Beca ne prenne ses responsabilités (12 points dans les dix dernières minutes) pour permettre aux siens de signer une deuxième victoire en cinq sorties. «Je ne l’avais pas dit dans la presse mais pour moi, c’était la rencontre la plus importante de…l’année » confie le coach namurois Didier Themans. « Après des revers encourageants face au trio de tête (ndlr : Antwerp Giants B, Courtrai et Leuven B), on devait confirmer en s’imposant face à une équipe à notre portée. Ceci dit, le groupe doute encore un peu. Il y a eu des périodes de trois-quatre minutes au cours desquelles on ne parvient plus à marquer, sans quoi nous aurions pu prendre le large plus tôt. Malgré tout, on a marqué 77 points. Défensivement, nous avons laissé trop d’espaces aux shooteurs avant la pause mais nous limitons les Gantois aux alentours des 60 points. Vendredi, nous aurons une nouvelle rencontre à la maison face à Vilvorde. Il faudra enchaîner » conclut le coach.