La communication de la ville de Namur interdisant tous les événements sportifs de plus de 1000 personnes d’ici à la fin août a eu définitivement raison du triathlon cross international prévu le samedi 13 juin.

Il n’y aura pas de 5e édition de l'Xterra Belgium cette année à Namur. Ni le samedi 13 juin ni plus tard dans l'année. 

L’organisation du triathlon cross international (nage en eau libre - VTT - trail) a officialisé ce jeudi matin une décision qui ne faisait plus de doute après la communication des autorités fédérales mercredi après-midi et celle de la Ville de Namur, laquelle a interdit officiellement tous les événements de plus de 1000 personnes d’ici au 31 août.

"Avant la déclaration du Conseil National de Sécurité qui a eu lieu ce mercredi, notre équipe travaillait sur l’éventualité d’un report de l’événement", indique une organisation qui a réussi en quelques années à créer un événement réputé et avec quelques-uns des meilleurs athètes européens autour du site de la Citadelle. "Un événement exclusivement national était même envisagé pour garantir le Championnat de Belgique de cross triathlon. Compte tenu de la situation mais également de l’évolution de la crise sanitaire à laquelle nous devons faire face aujourd’hui, la priorité est de garantir votre sécurité."

Il s’agit d’un coup dur pour l’équipe organisatrice, qui est également derrière l’Ironlakes qui doit avoir lieu en septembre aux Lacs de l’Eau d’Heure. "L’annulation de l’Xterra Belgium aura des répercussions sur l’équilibre financier de notre association. Une réunion d’équipe aura lieu ce jeudi après-midi pour évoquer les modalités de remboursement des athlètes."