La société Christmas Basket a acquis ses lettres de noblesse en organisant de nombreux stages pendant les vacances scolaires. Elle souhaite encore s’impliquer davantage dans la balle orange et lancera dès la rentrée prochaine une académie. Des séances d’1h30 seront dispensées tous les vendredis (20h-21h30) aux 8-20 ans dans le hall sportif de l’école de la Providence de Champion.

"On se devait d’activer le projet, encore plus compte tenu du contexte actuel", confie Gérard Legrand. "Il y a une demande des jeunes de s’entraîner plus. Pas nécessairement ceux qui sont dans de grosses structures comme Belgrade, Ciney et Natoye et qui ont déjà quatre ou cinq séances par semaine mais d’autres qui n’ont qu’un ou deux entraînements hebdomadaires."

Cette académie se veut être un complément du travail proposé en club. "On ne travaille contre personne mais plutôt avec tout le monde. Tout ce qui nous intéresse, c’est la formation et la progression individuelle. Nous travaillerons avec maximum 20 jeunes qui seront divisés en quatre groupes, selon leur catégorie d’âge (mini ou max basket) et leur niveau. Cela permettra de cibler les besoins de chacun, qu’ils soient techniques, physiques et même mentaux. On travaillera aussi le shooting que j’identifie comme étant le point faible de la formation en Belgique."

Des coaches de la trempe de Selim Beca, Bastien Gilain et Didier Themas ont été associés à la réflexion. "Il y aura une tournante toutes les trois ou quatre semaines, en fonction des sujets développés et de la compétence des entraîneurs."

Actif dans le basket, essentiellement à Natoye, depuis 45 ans, Gérard Legrand est le premier conscient qu’il va falloir rattraper le temps perdu. "Il faudra tout de même être très attentif à la dimension physique pour qu’une inactivité aussi longue n’ait pas de fâcheuses conséquences."

Quinze entraînements seront programmés entre le 3 septembre et le 13 mai.