Discret durant la préparation, Mbuba a été dans tous les bons coups lors de la reprise de Virton à Geel.

Peut-être tracassé par les problèmes d’ordre privé auxquels il a été confronté, Jean-François Mbuba n’avait pas été transcendant lors des joutes préparatoires, à l’image de tout Virton. Mais à Geel, après une bonne heure d’atermoiements, la formation chère au président Emond est passée à la vitesse supérieure. Avec un Jef impliqué dans les 3 buts de son équipe.

"C’est toujours bon pour la confiance", expliquait-il. "Un assist et un doublé, je ne peux qu’être content. J’ai travaillé dur pendant la préparation, sans connaître beaucoup de réussite à la finition, mais je n’étais pas stressé. Cela allait finir par revenir. Tu essaies des choses en semaine en espérant que cela réussisse le week-end. Cela a été le cas contre cette équipe de Geel qui nous a posé des problèmes en première mi-temps. Mais le coach nous a rassurés pendant la pause, en insistant sur le fait que nous aurions des espaces en 2e période."

Et après le premier but inscrit par Arenate, survenu après un premier envoi de Mbuba relâché par le portier local, la suite a été plus aisée. "Avec Alex (Arenate) et Mehdi (Lazaar) , on aime bien disposer d’espaces pour partir en contre. On en a eu après ce but d’ouverture."

Et l’avant-centre a su les exploiter. Sur le second but, il profitait d’une mauvaise passe du capitaine adverse pour s’échapper et doubler la mise. Et en fin de partie, il exploitait un service de la dernière recrue du mercato, Okitokandjo.

"J’ai joué avec lui à Roulers. On s’entend super bien. Je ne le vois pas comme un concurrent, plutôt comme quelqu’un qui va me permettre de progresser. On avait de toute façon besoin d’un avant supplémentaire. J’étais un peu seul devant."

Le groupe devrait encore monter en puissance. "Ces deux buts me font du bien, mais c’est le collectif qui compte. Quand tout le monde sera opérationnel, on sera encore plus fort."