Sport régional

Combien de descendants? Qui jouera le tour final? On vous dit tout avant la dernière ligne droite

A dix jours de la fin de la phase classique des différents championnats, tous les verdicts ne sont pas encore tombés dans les différentes séries amateurs. Avant d’entamer un mois de mai où les cartes seront redistribuées à travers chaque tour final. Petit point de la situation et mode d’emploi via le tableau récapitulatif.


>>> D1 amateurs

© Golinvaux

Montée

Tessenderlo, Virton, Deinze et Lierse Kempenzonen sont les quatre équipes qualifiées pour les playoffs. Seules les deux dernières citées sont en ordre de licence pour évoluer en D1B. Tessenderlo ne l’a pas demandée et Virton s’est vu refuser le sésame. Cette mini-compétition débutera le 3 mai par le déplacement de Virton à Tessenderlo.

Descente

Knokke est le seul résigné sur son sort parmi les trois descendants et le barragiste, qui restent à désigner entre Geel, Alost, Audenarde et Dessel.

À noter: aucune équipe étiquetée ACFF n’est concernée par cette lutte. Une excellente nouvelle dans la mesure où les verdicts dans cette série font office de jeu de dominos dans les divisions inférieures.


>>> D2 amateurs

© AVpress

Montée

La Louvière Centre (licence ad hoc) est l'autoritaire champion et montant direct en D1 amateurs.

Tour final

Les quatre équipes en règle de licence pour y participer sont Visé, Francs Borains, la Raal et l’Olympic. Si Tilleur obtient la sienne en appel, il aura la préséance sur l’Olympic. Dans le cas contraire, l’Olympic n’y participera que s’il se maintient dans la série. A défaut, le tour final ne se jouerait qu’avec trois équipes.

Le vainqueur accédera alors au tour final pour la montée en D1 amateurs (en compagnie de deux autres clubs flamands de D2 et du barragiste de D1).

Descente

Trois équipes effectueront la culbute. Ciney a coup sûr alors que Walhain, l’Olympic, Acren-Lessines et Solières sont encore concernés mathématiquement par les deux autres sièges éjectables.


>>> D3 amateurs

© Golinvaux

Montée

Le champion de chaque série, au nombre de deux, monte directement à l’étage supérieur.Braine, UR Namur-Fosses et Aische (D3A) ; Stockay, Givry et Richelle (D3B) sont les derniers postulants aux lauriers.

Tour final

Deux autres équipes gagneront le droit de jouer en D2 amateurs au terme d’une compétition qui regroupera huit équipes (quatre de chaque série) et se jouera par tirage intégral et élimination directe. A noter que si l’Olympic (fusion avec Châtelet) laisse sa place vacante en D2 et/ou si le vainqueur du tour final de D1 amateurs est un club ACFF, il y aurait alors un ou deux montants supplémentaires.

Descente

Six équipes seront directement reléguées, à savoir les trois derniers classés de chaque série. Stockel et Binche (D3A) ; La Calamine, Longlier et Condruzien (D3B) sont déjà fixés sur leur funeste sort.

A noter que la situation favorable des clubs ACFF en D1 amateurs permettra aux deux barragistes de D3 (13es classés), qui doivent en principe s’affronter en match d’appui, d’assurer directement leur maintien.


>>> Tour final interprovincial

Pour accompagner les cinq champions provinciaux – RUSGTH (Hainaut), Raeren-Eynatten (Liège) et Habay-la-Neuve (Luxembourg) sont déjà connus – l’interprovincial distribuera deux tickets supplémentaires à l’issue d’un tour final à cinq équipes. Un troisième si le vainqueur du tour final de D1 amateurs est un club ACFF.

A noter que si l’Olympic descend en D3 et y laisse sa place vacante, elle serait réservée à une équipe montante de P1 hennuyère.

© Tonneau


Tableau récapitulatif 

© dr