Depuis la création de la division telle qu’on la connaît aujourd’hui, cette saison de Nationale 1 est sans le moindre doute la plus paliptante.

En bas de tableau, La Louvière Centre et Mandel United ont rapidement été condamnés. Les Francs Borains (bye ce samedi), pour ne pas finir barragistes, doivent espérer une défaite ou un nul de Rupel Boom à La Louvière. En cas de victoire de Boom, le RFB peut éviter le barrage si Tirlemont ne prend pas de point face au Patro Maasmechelen.

Le haut de la division, lui, est bien plus indécis. Là, tout reste à jouer. Concrètement, Knokke, le RFC Liège, l’Olympic Charleroi, le Patro Maasmechelen, Dessel et Dender luttent encore pour participer aux playoffs (système similaire à celui de la D1A). Soit six équipes pour quatre places. Et entre le premier et le sixième, il y a… deux points d’écart. Celui qui termine en tête au terme des playoffs accédera à la D1B… à condition qu’il ait obtenu sa licence. Or, seuls Liège, le Patro et Dender ont le précieux sésame en poche.

Ce week-end a lieu la dernière journée de la phase classique qui sera décisive avec, au sommet, RFC Liège-Olympic Charleroi, dans une ambiance qui s’annonce bouillante. Mathématiquement, un point suffirait aux Liégeois pour atteindre leur premier objectif : le top 4. Ils finiraient ainsi, dans le pire des scénarios, troisièmes (à l’average). Mais Liège doit idéalement l’emporter pour conserver un maximum de points d’avance. En cas de défaite, les Rouge et Bleu devraient compter sur le faux pas de deux de leurs poursuivants : le Patro, Dessel ou Dender. Mais on imagine mal ce dernier perdre contre Mandel.

Problème, les hommes de Gaëtan Englebert n’ont plus leur sort entre les mains puisqu’ils pourraient perdre les trois points acquis sportivement contre Dender le 27 mars (3-0) pour ne pas avoir aligné sur la feuille le nombre suffisant de joueurs de moins de 21 ans. Mais le Comité Sportive ne rendra sa décision que… le mercredi 4 mai, soit après la fin de la phase classique. Reste à savoir quelle sera la situation sportive des deux clubs concernés au terme de ce week-end. Après, il sera toujours temps de calculer.