Les Walhinois ont pourtant eu les occasions les plus franches.

Quand deux équipes décident de jouer franc jeu, il faut s’attendre à voir du spectacle et samedi soir à Waremme, les spectateurs en ont eu pour leurs deniers avec des imperfections techniques mais un grand nombre d’occasions de part et d’autre.

"En première période, on était mieux que Waremme quand on voit les occasions obtenues. Chaque équipe pouvait revendiquer un penalty", commentait, fort justement, le coach walhinois, Thierry Blindenbergh.

Et contre le cours du jeu à la demi-heure, Waremme trouvait la faille. Loyaerts se retrouvait en face à face avec Guilmi qui repoussait bien du pied mais le Wawa se trouvait sur la trajectoire du ballon pour faire instantanément 1-0.

En seconde période, le scénario inverse se produisait. Alors qu’on pensait que Waremme allait doubler la mise, l’incisif Legrand remettait les pendules à l’heure. Même pas le temps de souffler que Waremme doublait la mise sur un penalty plus que léger qui surprenait les deux camps. Walhain allait pourtant égaliser.

"Sur l’égalisation adverse, Spinosa manque son duel et j’essaie de la reprendre du pied droit. Malheureusement, je le remets plein axe", expliquait le défenseur waremmien Javaux.

On laissera la conclusion au coach de Walhain : "En tout cas, c’était un match très agréable avec deux équipes qui ont joué le jeu. Il m’est vraiment difficile de dire si je suis déçu ou content…"

Luc Bajza

Waremme : Musick, Javaux, Bernard, Morhet, Olemans, Scolas (90e Robledo), Loyaerts, Guilmi (68e Henrot), Cossalter, Spinosa, Cwynar.

Walhain : Crimi, Legrand, Tietcheu, Alaerts, Larotonda (53e Pletinckx), Dejaiffe, Roulez, Rosy, Dehon, Provost (78e El Touil), Kano.

Arbitre : M. Hannoteau.

Avertissements : Javaux, Alaerts, Kano, Pletinckx, Morhet.

Les buts : 33e Guilmi (1-0), 60e Legrand (1-1), 62e Cossalter sur pen. (2-1), 88e Dejaiffe (2-2).