Handball: l'Estudiantes a un match pour valider son ticket pour les playoffs

La dernière journée de la phase classique de N1 se tient ce week-end

La rédaction régionale
Handball: l'Estudiantes a un match pour valider son ticket pour les playoffs
©Estu

La dernière journée de la phase classique de N1 se tient ce week-end

A l’aube de la dernière journée de la phase classique du championnat de Nationale 1, Tournai doit encore valider son ticket parmi le top 4 assurant une présence en playoffs. Quatrième avec 13 points, l'Estu reste sous la menace de Sasja, 12 unités.

Plusieurs hypothèses de travail se présentent pour désigner le quatrième participant aux playoffs pour la montée en sachant que l’on aura droit aux rencontres Tournai-Gand et Courtrai-Sasja.

  • L’axiome de base consisterait en un succès de Tournai contre des Gantois qui sont déjà versés dans les playdowns. Dans ce cas, on ne discute pas et ce serait bon pour l’étoile un peu ternie des Estudiantins.
  • Seconde possibilité, mais elle est petit bras, une défaite de Sasja contre Courtrai déjà certain d’être aux playoffs. Dans ce cas, le résultat de Tournai importerait peu. Mais ce serait pour l’Estu un défaite de trop avant d’aborder le tour final pour la montée.
  • Maintenant, si l’Estu (ce qui est rare en handball) devait concéder un match nul avec en parallèle une victoire des Anversois, Sasja deviendrait quatrième grâce à un nombre de victoires plus important (7 contre 6).
  • Si l’Estu devait perdre tandis que Sasja partageait, égalité de points et égalité de victoires. Dans ce cas, c’est le nombre de points empochés lors de la confrontation entre les deux équipes qui serait pris en compte (soit Sasja-Tournai : 34-26 et Tournai-Sasja : 29-31). Là, pas photo : Sasja s’est imposé deux fois et serait aussi quatrième. Il ne faudrait même pas recourir au goal-average ni à aucun test-match, solutions ultimes.

Pour rappel, en cas de qualification pour les play-offs, des bonus sont accordés avant l’entame du mini-championnat qui suit (double aller-retour): 4, 3, 2 et 1 point. L’Estu pourrait, en cas de victoire contre Gand, encore prétendre à la troisième place si Merksem était battu par le leader, Houthalen. Il s’est serait au même nombre de victoires et a remporté les deux rencontres contre les Anversois (24-28 et 24-22).

Cela fait des points mais également des changements au niveau de l’ordre des matches. Pour la dernière journée, celle de l’accession à la BENE-League, Tournai troisième de la phase classique irait jouer chez le deuxième. S’il est quatrième, il se rendrait chez le premier. Mais, l’on entre là dans la science-fiction.

Sans Lesage, avec Lachal sur le banc

Samedi, contre Gand, l’Estudiantes devrait reconduire la même formation que contre Sasja. Lachal reviendra sur le banc. Mais Thomas Lesage sera toujours absent contre son ancienne formation (blessure au bras).

La défaite contre les Anversois samedi dernier a été mal digérée par l’entraîneur qui a aussi regretté quelques absences aux entraînements ou arrivées tardives cette semaine. "Je ne comprends pas toujours les joueurs. C’est une équipe qui doit monter sur le terrain avec déjà le match en tête. Sasja l’a fait. Nous, pas totalement. Et pour moi, la défaite a été une très grande déception."

Pour Luc Vercauteren, samedi sera crucial et "il faut que chacun dans l’équipe soit vraiment conscient de l’importance de l’enjeu."

Gand ne viendra pas la fleur au fusil. Don Bosco annonce une infirmerie très fournie. Mais pour le mentor tournaisien : "Cette équipe est pour moi plus forte que Sasja où elle gagné. C’est costaud, avec de la taille, rapide. Son noyau n’est pas large mais elle n’a rien à perdre. Elle ne nous fera pas de cadeaux."

Alors, le mentor en appelle à un bon collectif tournaisien pour s’imposer et ne pas devoir compter sur le résultat de Sasja pour connaître son sort. "Car jouer en play-downs, ce serait la m…."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be