Après le Mont Blanc, le club des cinq s’attaque au GR 20: "La randonnée la plus difficile d’Europe"

Les cinq potes vont découvrir la Corse sous toutes ses facettes pendant dix jours.

Après le Mont Blanc, le club des cinq s’attaque au GR 20: "La randonnée la plus difficile d’Europe"

Ils ont pour le moins de la suite dans les idées. Après avoir effectué le tour du Mont Blanc l’an dernier, le club des cinq remet le couvert, mais plus au même endroit.

Direction la Corse pour attaquer le GR 20 à partir de ce samedi 2 et jusqu'au 13 juillet pour Vincent Flamme (41 ans), Damien Flamme (35), Julien Murez (40), Grégoire Losfeld (57) et Dany Debuysschere (56), tous issus du club de sport de Frasnes Hall Games. "Il s'agit de la randonnée la plus difficile d'Europe. Peut-être du monde, mais ça se discute", assure Vincent Flamme. "Nous savons que le terrain sera particulièrement accidenté, technique, très rocailleux et donc difficile, avec des pentes à 20 % et parfois l'obligation d'avancer à quatre pattes. Il faudra aussi composer avec une météo chaude et parfois capricieuse, notamment des orages souvent violents. Au total, nous partons pour 180 kilomètres de randonnée avec 12 000 mètres de dénivelé positif."

Ce mythique sentier de randonnée traverse la Corse de Calenzana (au nord) à Conca (au sud). Logiquement, le parcours de 180 kilomètres est découpé en 16 étapes. "Mais nous avons opté pour un découpage en 12 étapes afin de pouvoir profiter également de la beauté de la Corse", souligne Vincent. "La partie nord est technique et réputée difficile, c'est une randonnée alpine très engagée. Le volet sud est plus marchant, mais nous y sommes plus exposés aux éléments."

Le club des cinq n’a pas choisi la facilité puisqu’il a décidé de transiter par deux passages réputés très difficiles : les aiguilles de Bavella et le terrible Cirque de la Solitude, un site fermé pendant trois années suite à un accident mortel en 2015 mais qui a été rouvert.

"Ce passage par le Cirque de la Solitude s'annonce fabuleux", poursuit Vincent Flamme. "Durant cette étape déconseillée et déséquipée, les randonneurs sont livrés à eux-mêmes Nous avons décidé de nous faire accompagner par un guide reconnu pour cette étape avec le cirque qui se situe d'ailleurs désormais hors GR 20."

Rayon logistique, il aura fallu aux cinq compères une année complète de préparation. Au niveau de l'intendance et du sommeil, souvent réparateur, la troupe a fait le choix du bivouac. "Nous nous installerons autour des refuges car il n'est pas question non plus de faire du camping sauvage."

Concernant la préparation physique, chacun s’est entraîné de son côté mais les cinq se rassemblent tout de même en certaines occasions pour randonner, par exemple dans les Ardennes.

Pendant dix jours, Vincent Flamme et ses amis vont s’en mettre plein les yeux. Le plat s’annonce corsé, forcément, mais le plaisir sera aussi dans l’assiette.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be