Le SMS au Canonnier ? Réponse ce lundi... logiquement

Une réponse devrait tomber, logiquement, ce lundi pour le Stade Mouscronnois Squadra.

Arnaud Smars
Le SMS au Canonnier ? Réponse ce lundi... logiquement
©Eda

Lancé il y a quelques semaines maintenant, le Stade Mouscronnois Squadra avance dans sa mise en place. Si plusieurs détections ont été organisées sur les terrains, c’est également en coulisses que cela bouge. Mais le nouveau club, qui s’affichera en P3 masculine, P1 féminine et en interprovinciaux chez les jeunes (NdlR : cela a été confirmé par l’ACFF), fait face à un sacré coup de frein. Il ne sait toujours pas s’il pourra se produire au Canonnier…

Pourtant, lors de la conférence de presse de présentation, le 24 juin dernier, la bourgmestre avait promis une réponse pour le 30 juin au plus tard. "On a eu une réunion mercredi dernier avec le CA. On s'est dit qu'on ne pouvait plus attendre plus longtemps", détaille Quentin Walcarius, l'un des fondateurs. "On nous avait promis, à la base, l'utilisation du stade le dimanche, avec l'ouverture d'une seule tribune. Cela permettait de diminuer les coûts car on ne doit pas allumer les spots. On était d'accord avec cela. Mais depuis que la possibilité qu'un autre club (NdlR : Mandel United où le projet reste toujours très nébuleux) puisse venir existe, on nous fait attendre… On n'arrive plus à joindre les responsables. Cela provoque forcément un peu d'inquiétude. Car le projet est basé en grande partie sur l'utilisation du Canonnier."

Et quand on parle du projet, cela concerne surtout la formation. "Certains ont fait des amalgames sur notre budget. L'équipe première ne représente qu'une petite partie. À peine 9 000 euros si l'on gagne tout. C'est la formation que l'on veut mettre en place qui a un coût. Car on veut garder le plus haut niveau d'exigence possible au Futursport. Pour financer cela, on s'est basé en grande partie sur l'utilisation à bon escient du stade. Cela nous permettrait d'attirer des sponsors ou de possibles investisseurs. On pense également à différentes formules pour les supporters… Sans cela, on ne pourra pas tenir à long terme. Car il faudra chaque année réinvestir alors que nous, on veut mettre en place une structure viable. Mais le souci, c'est que l'on ne peut avancer sur rien car on n'a pas la certitude d'y être. Pour certains, ce n'est peut-être que dix ou quinze jours perdus. Mais pour nous, c'est énorme parce qu'on repart totalement à zéro. On a besoin du soutien politique pour y arriver."

Le Stade Mouscronnois Squadra devrait logiquement avoir une réponse ce lundi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be