Une reprise en petit comité à Acren : "On veut vivre une saison tranquille"

Ils n’étaient que huit lors de ce premier entraînement de la Real. Mais rien d’étonnant ou d’inquiétant vu la période.

Arnaud Smars
La REAL a repris les entraînements
La REAL a repris les entraînements ©CADSS

Le premier match ne tombera que le 7 août, avec le 2e tour de la Coupe de Belgique. Mais lundi soir, les joueurs de la Real ont déjà retrouvé le chemin du terrain pour préparer la saison à venir. Ils n'étaient "que" huit pour cette première séance, dont les nouveaux Bourlart, Tacko, Blairon (ex-Pays Vert) et le revenant Baelongandi (qui jouera au départ en P2 mais s'entraînera avec le groupe). Rien d'inquiétant pour l'un des coachs, Jean-Luc Delanghe. "Certains sont encore en vacances car il n'était pas possible pour eux de faire autrement avec la famille ou le travail. On a aussi Jérémy Houzé qui s'est fait enlever un kyste au mollet et sera absent 15 jours alors que Benjamin Duyck souffre des cervicales après un léger accident de la route."

Pour ce premier rassemblement, le coach avait prévu un test VMA "afin de voir si tout le monde a bien respecté le programme que l'on avait donné durant la trêve. Pour la suite, on a surtout prévu du ludique avec des jeux de ballon."

Au fil des jours, l'intensité augmentera autant que le nombre de joueurs. Toutefois, on connaîtra un switch au niveau des entraîneurs. "À cause de soucis privés, la trêve a été trop courte pour moi. Je pars donc le 15 pour quinze jours. C'est la première fois en trente ans de carrière de coach que je vais louper une partie de la préparation. Mais j'ai besoin de couper." Pas d'inquiétude toutefois, le relais sera pris par Fabrice Milone qui rentre, lui, de congé cette semaine. "On garde la même organisation avec Fabrice et Denis. Elle a fait ses preuves la saison dernière. Mais aussi avec Julien Saint-Pol et Patrick Noterdaem qui effectuent un gros travail de l'ombre. On cherche encore un kiné et un entraîneur des gardiens. Mais on a toute confiance en Denis Dehaene pour trouver les personnes nécessaires."

La même confiance est réitérée pour boucher les trous dans l’effectif. Un effectif qui a encore connu quelques départs. Enzo Coello n’a pas été conservé. Un autre milieu pourrait également partir.

Denis Dehaene : "On veut vivre une saison tranquille"

À quelques semaines du 1er match, on fait le point avec un manager acrenois en confiance.

Cela fait près de deux mois que le noyau A de la Real était à l'arrêt. "C'est toujours trop long pour les joueurs. Même si certaines obligations font que c'est parfois dur d'en avoir beaucoup avant le 15 juillet, sourit Denis Dehaene. Pour les dirigeants et les bénévoles, il n'y a pas vraiment eu de trêve. La semaine dernière, nous avions encore un tournoi de 5 contre 5."

La période est également propice pour les transferts. Mais du côté du manager acrenois, on ne change pas une méthode qui fonctionne. "Je ne comprends pas toutes ces transactions qui se font déjà en janvier ou février. Ce n'est pas de la faute des joueurs. S'ils ne sont pas sollicités, ils ne signent pas. De notre côté, le mercato est encore long. Il court jusqu'à fin août. On a connu le départ de certains cadres (comme Chalon). Je peux le comprendre vu le niveau d'investissement demandé à notre niveau par rapport à une contrepartie pas toujours plus haute que celle proposée dans les divisions inférieures. À un certain âge, certains privilégient forcément plus des moments en famille. On sait aussi que notre club permet de mettre des jeunes joueurs en vitrine qui veulent voir plus haut par la suite. Ce sera peut-être encore le cas avec des profils comme Charles Bourlart, Yann Blairon, Boubacar Tacko…"

À l'heure actuelle, l'effectif des Camomilles semble bien balancé. Mais d'autres arrivées pourraient encore se faire. "Dans le milieu et offensivement, on est bien. On garde Sekou Koné qui a été notre meilleur joueur de la saison dernière. On a reçu des offres pour lui mais pas celles qu'il mérite. S'il part, ce sera pour le football professionnel. En attendant, c'est mieux pour lui de rester dans un encadrement qu'il connaît bien. Pour le reste, on cherche encore quelques profils plus défensifs. Il faudra aussi voir les gardiens où on a moins de certitude cette saison. Cyprien Herment a montré qu'il avait les qualités en fin du dernier championnat. Reste à voir sur un complet. On a aussi recruté Lucas Alexandre qui a un gros potentiel. Ses meilleurs résultats, il les a eus avec l'équipe de France des sourds et malentendants. Il faudra voir comment il s'adapte. Pour le reste, on est l'affût de toutes bonnes opportunités."

Bref, tout semble réuni pour vivre une belle saison à Acren. La douzième déjà en séries nationales. "On veut vivre une saison tranquille. Un peu à l'image de la dernière. Même si on avait les capacités pour faire mieux. Mais finir 3e ou 10e ne change pas grand-chose finalement. Car on ne pourra pas monter avant d'avoir fini les travaux du stade (bloc tribune, vestiaire, salle de réception et de vidéo). On espère pouvoir lancer les travaux en mai prochain."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be