La RUS, qui annonce l’arrivée de Nicolas Belfiore en provenance du Stade brainois (D3 amateurs) est en train de monter un effectif avec pour objectif de jouer la tête en P1.

La RUS Beloeil ne reste pas confinée en ce moment en termes de recrutement, bien au contraire. Les dirigeants annoncent ainsi deux nouvelles arrivées, celles de Nicolas Belfiore (Stade brainois) et de Luca Marro (Hornu). Pour rappel, Martin Frise, Ronald Beugnies et Benjamin Piérart rejoindront aussi le club. Et ce n’est pas fini. Le point sur les ambitions avec le manager, Christophe Debaisieux.

Christophe, l’arrivée de Nicolas Belfiore, c’est un gros coup, non ?

"C’est un attaquant. Un vrai n°9, que nous cherchions et qui va nous permettre d’évoluer selon plusieurs schémas, avec les frères Andal, Reheul et Aneddam notamment."

Vous avez aussi fait Luca Marro.

"Oui, un jeune joueur qui peut évoluer sur un flanc ou en soutien offensif. Il évolue à Hornu mais appartient aux Francs Borains, un club qui continue d’ailleurs à le suivre de près. C’est une belle promesse."

Votre mercato est-il achevé ?

"Non, pas encore. Il nous reste trois joueurs au moins à transférer. C’est nécessaire pour compléter le groupe. Nous sommes au travail et nous attendons des réponses. J’en profite au passage pour préciser que nous souhaitons intégrer au noyau P1 deux jeunes qui nous appartiennent mais qui évoluent dans d’autres clubs. C’est un axe important également."

Au vu d’un tel recrutement, l’idée n’est pas de jouer le milieu de tableau la saison prochaine…

"Nous aurons des ambitions. On ne va pas se cacher. L’objectif, dès le début de saison, sera de jouer le haut de classement."

Avez-vous des informations concernant l’éventuelle reprise de la saison actuelle ?

"Non, pas pour l’instant. On attend. Mais nous voulons privilégier la santé des joueurs avant tout."