Encore un long déplacement dominical au menu de l’Estudiantes qui rencontre la deuxième équipe de Visé à 17h.

Tournai se rend dans la Cité de l’Oie après deux succès qui l’ont sorti de la spirale négative dans laquelle il s’était engagé.

Dimanche, il s’est imposé contre Eynatten en championnat : « On ne peut pas dire que tout était en ordre, confesse le coach Luc Vercauteren. Il a fallu vingt minutes pour que la défense se mette en place et en attaque, surtout en début de match, on a raté trop d’occasions. Mais on retiendra qu’Eynatten reste toujours un adversaire compliqué… »

Lundi, l’Estu a décroché son ticket pour les quarts de finale de la coupe de Belgique face à la Première LFH de ROC Flémalle : « Là, tout s’est presque joué dans les cinq premières minutes. » Et dans un match perturbé par quelques coupures de courant, la deuxième mi-temps consista pour Tournai à préserver l’écart acquis à la pause.

Peut-on maintenant espérer un « jamais deux sans trois » à Visé ? Difficile de tirer des plans sur la comète. L’adversaire du jour est, en effet, la seconde formation d’un club qui occupe actuellement la troisième place en BENE-League et qui a toute latitude pour faire voyager ses joueurs de l’élite vers la N1. Or, ce week-end, Visé qui s’est imposé jeudi en coupe de Belgique à Tongres (23-26) n’a pas de match programmé pour sa BeneLeague. Il pourra donc puiser comme il le souhaite dans le noyau principal. 

Luc Vercauteren tempère cependant : « Notre adversaire va peut-être rapatrier quelques joueurs de sa première équipe. Je doute cependant qu’il prenne le risque d’une blessure pour l’un de ses meilleurs éléments. Nous nous rendons chez un adversaire qui joue ce championnat pour rien, sauf… pour éviter la descente. A nous d’être à la hauteur de nos prétentions. A l’aller, nous l’avions emporté (33-29) en étant bons en attaque mais en étant mauvais en défense. Il faudra rectifier des choses de ce côté-là. » Visé 2 a jusqu’à présent aligné trois victoires, toutes conquises à domicile.

Pour ce déplacement, Luc Vercauteren sera toujours privé des services de Thomas Lesage et Arthur Huart, toujours blessés. S’y ajoutera Sofiane Boudjellal dont l’épouse attend un heureux événement imminent.