Tournai-Ath-Mouscron

Première à domicile pour l’équipe de Gert-Jan Mathijs après la défaite en ouverture de la saison à Merksem.

Visé, premier visiteur de l’année à l’Estudiantes Tournai, s’affiche sur deux tableaux. Avec sa N1 mais aussi avec une BENE-League dont l’ambition est, cette saison, de terminer à la première place de l’élite. « Marre de jouer les Poulidor », clame-t-on dans la banlieue liégeoise. Cette formation d’élite a marqué son territoire en remportant un premier match très disputé contre Hasselt avant de subir la défaite en Coupe d’Europe face à une formation islandaise.

Dans ce contexte, la deuxième équipe est annoncée comme « centre de formation », même si elle s’est distinguée d’entame en battant Gand (33-32). « Elle est théoriquement essentiellement composée de jeunes que nous tentons de faire progresser, confie Arthur Hoge, le président. Exceptionnellement, dimanche dernier, nous avions aligné en N1 notre Bosniaque Hadzic Hamza (ndlr : dix buts) mais il est dédié à la BENE-League tout comme des garçons comme Thomas Mormont, Pierre Brixhe ou Benjamin Danesi. Rassurez-vous ils ne seront pas à Tournai vu qu’à la même heure nous évoluons avec notre première équipe à Tongres. »

Cette N1 n’est cependant pas destinée à faire de la figuration dans son championnat. « Nous tenterons de réaliser le maximum de bons résultats pour faire évoluer nos gars, raison pour laquelle nous programmons nos matches à domicile le dimanche. Cela doit nous permettre de faire passer l’un ou l’autre joueur d’une division à une autre. »

Le président donne cependant toutes ses chances à Tournai dans la partie de samedi. « L’Estudiantes est pour moi, une fois de plus, le grand favori de la série. Mais cela fait plusieurs années qu’il frappe à la porte de la BENE-League sans y parvenir, une situation qui m’étonne toujours. Il a du mal à passer ce cap… Pour les autres, Eynatten me paraît pas mal. Quant à Sasja que nous avons rencontré durant la préparation, il m’a semblé moins costaud qu’attendu. »

L’équipe de Gert-Jan Mathijs a d’ailleurs déçu lors du premier week-end de championnat en s’inclinant chez son voisin de Merksem (22-15). Autre surprise, la victoire du promu Houthalen devant Courtrai 32-25.

Tournai, pour sa part, est revenu avec une besace à moitié vide ou à moitié pleine, c’est selon, d’Houthalen. Dans ses installations et avec des supporters que l’on espère en verve, il pourra compter cette fois sur la participation de Thomas Lesage, son transfert gantois, absent la semaine dernière. Il aura à cœur de briller devant son public attendu nombreux au hall des sports samedi à 20h00.

En lever de rideau à 18h, la LFH ira en appel de sa défaite contre Roc Flémalle. Villers 59 devrait être une proie plus facile.

Quatre nouveaux points devraient donc venir orner le bouquet de l’Estudiantes samedi soir.

Luc Vercauteren devrait aligner en N1 : Régis Lambert, Aurélien Lorio, Jérémy Gaulin, Thomas Lesage, Bastien De Cocker, Emilien Beghin, Brice Lachal, Léonard Winberg, Corentin Chantry, Adrien Voglaire, Merlin Rosier, Jonas Debouvries et Jérôme Musilli. Un choix reste à opérer entre Yoann Demeyer et Arthur Huart.