Les coureurs de Crabbé Toitures CC Chevigny ont dominé le Championnat du Hainaut du contre-la-montre dans la catégorie des juniors, avec le succès de Théo Lowie devant son coéquipier Justin Picoux. Chez les cadets, la domination est venue des jeunes de Sprint 2000 Charleroi. Avec le succès de Tom Breyer devant Florian Delier et Jasper Frankish.

Ce podium est le deuxième de la saison pour ce dernier. Il ne lui avait manqué que quelques mètres il y a peu, à Romsée, pour décrocher une première victoire. "Je suis vraiment content de mes récents résultats, c’est mieux que ce que j’espérais, raconte ce cadet de deuxième année. En 2020, quand je découvrais cette catégorie, je subissais les courses. J’espérais donc mieux m’en sortir cette année." C’est le cas ! "Je parviens désormais à mieux me placer, je sens que j’ai progressé et j’ai surtout plus d’expérience pour tenir ma place dans le peloton, commente le petit-fils de Jean-Luc Vandenbroucke. Cette saison, je voulais donc vraiment faire les courses à l’avant du peloton. Cela me met en confiance pour la suite."

Avec une compétition ce mercredi à Dikkebus, avant de mettre le cap vers la manche de la Coupe de Belgique de Frasnes-lez-Anvaing, ce week-end. Mieux placé dans les pelotons, il parvient aussi à en sortir. Comme à Romsée, où il a attaqué. "Je suis sorti en contre pour rejoindre deux coureurs, explique celui qui a intégré le Top 10 du DH Challenge Ekoï. Nous avons fait le final à trois. Malheureusement, nous avons été repris dans le dernier kilomètre. J’ai lancé le sprint et j’ai cru à la victoire en voyant la ligne d’arrivée, mais Baptiste Godinache m’a remonté de justesse. J’étais vraiment déçu sur le moment. Mais avec le recul, j’étais satisfait de ce podium. Comme je le suis de ma troisième place au Championnat du Hainaut du contre-la-montre. C’est ce que je visais. Le contre-la-montre, c’était vraiment le truc de mon papy (NdlR : Jean-Luc a remporté de nombreux chronos au plus haut niveau au cours de sa carrière pro, dont le Grand Prix des Nations, le prologue du Tour d’Espagne, celui de Paris-Nice..). "On en avait donc beaucoup parlé. Il m’avait bien préparé, à l’ancienne, notamment sur rouleaux."