En 2015, Jean-Claude Altruy claquait la porte de la RUS Beloeil en raison de divergences de vues avec certains membres du comité. Celui qui a été entre autres sponsor, délégué et CQ du club se dit prêt aujourd’hui à refaire partie de ce comité. “Le président, Martial Flammia, m’avait sollicité pour que je revienne. Mais j’avais décliné. N’oublions pas que j’étais parti en mauvais termes. Mais il y a quelques semaines, un dimanche de match, je lui ai dit que j’étais disposé à faire mon retour. Pourquoi ? Le virus du foot, tout simplement. Ne plus avoir de club me manquait, je le sentais.”

Car dans l’intervalle, Jean-Claude était passé chez le voisin péruwelzien. Il y est resté deux ans et demi. “À Péruwelz, ce sont de bonnes personnes, mais le club, c’est leur bébé et il n’est pas évident de s’y faire une place, voilà tout.”

Tout ça n’empêche d’ailleurs pas Jean-Claude de se rendre tantôt à Péruwelz tantôt à Beloeil pour y suivre les matchs de P1 en passionné qu’il est du ballon rond. Désormais, l’ancien joueur de Quevaucamps entend donc se réinvestir à la RUS. Mais dans quel rôle ? “Je n’en sais encore rien”, dit-il avec le sourire. “Je dois encore en discuter avec les dirigeants. Mais ce qui est certain, c’est que je ne souhaite pas faire de la figuration. Il faudra donc définir ma fonction. Mon dada, c’est l’aspect purement sportif, ils le savent. J’espère pouvoir donner mon avis à ce sujet.”

Martial Flammia nous l’a assuré : le retour de Jean-Claude Altruy est une très bonne nouvelle. Reste à lui trouver un costume ? Lequel ? L’avenir nous le dira.