Marc Duquesnoy va arrêter l’an prochain son organisation, dont l’édition 2018 a été remportée par le régional Dayan Van Rillaert

La Ronde de Dottignies, véritable institution dans le calendrier cycliste des 15 et 16 ans, va fêter sa cinquantième édition l’an prochain. Un très bel anniversaire qui sera particulier dans le fief de Marc Duquesnoy. Car cela devrait être la dernière édition.

"Oui, ce sera ma dernière Ronde, de mon côté", prévient Marc Duquesnoy. "Sauf si un repreneur se présente, mais pour l’instant, il n’y a personne. Si quelqu’un arrive pour reprendre la Ronde, il sera le bienvenu. Mais je ne trouve pas. Et mes fidèles membres du comité sont âgés comme moi. Et ils vont arrêter avec moi. Je ne me vois plus, à mon âge, repartir à la chasse aux sponsors. Je suis fier de ce que nous avons fait à Dottignies, notamment avec cette Ronde."

Dont l’édition 2018 s’est terminée ce dimanche. Avec un doublé wallon. Avec la victoire d’Arnaud De Lie, le meilleur francophone de la saison, et avec le succès au classement final du régional Dayan Van Rilaert. "Cela a fait plaisir de revoir un Wallon gagner notre classement final, cela n’était plus arrivé depuis Sébastien Grignard il y a plusieurs années", décrit encore Marc Dusquesnoy. "Nous avons eu 49 coureurs pour cette dernière manche, ce qui est un bon score pour la catégorie. Comme nous avions eu beaucoup de partants en début de saison, pour notre première manche, avec un peloton de 92 éléments. Malheureusement, les manches n’ont attiré qu’une petite trentaine de coureurs. Ce n’est pas assez. Il y a parfois une mauvaise coordination au niveau du calendrier. Avec des week-ends quasiment sans courses. Et avec des week-ends avec trois ou quatre courses en même temps dans une même région."

Les amateurs de vélo de la région espèrent qu’une solution sera trouvée pour permettre à cette course de référence de perdurer !