Tournai-Ath-Mouscron

Le coach avait quitté Pays Blanc il y a peu. 

Il a replongé ! Steve Artisien avait décidé de stopper à la tête de la P1 du Pays Blanc il y a quelques mois afin de souffler un peu. Pourtant, dimanche, il s’installera sur le petit banc puisqu’il a accepté de venir au chevet du Pays Blanc… B, en P3A.

Les dirigeants ont remercié Patrick Minet cette semaine en raison des mauvais résultats. L’équipe est avant-dernière et ne compte qu’un seul succès en 8 matchs. Un électrochoc était nécessaire et le comité s’est tourné vers un enfant de la maison : Steve Artisien.

"Quand les dirigeants m’ont sollicité, je n’étais pas favorable à l’idée, d’autant que je sentais que souffler me faisait du bien, indique Steve, qui n’était cependant pas resté inactif puisqu’il est T2 en U16. Mais bon, d’un autre côté, le terrain me manquait quand même et au final, je n’ai pas hésité longtemps."

Le club lui a demandé de rester jusqu’en fin de saison. "Je n’y suis pas opposé mais je ne veux pas faire les deux, à savoir U16 et P3. Je verrai aussi en fonction du match de dimanche et de ce que je vois."

Et de ce qu’il a déjà vu à l’entraînement, Steve n’est pas satisfait. "Il n’y avait que 8 joueurs et ça, ça ne va pas. Ce manque de présence ne doit plus durer."

Le classement actuel du Pays Blanc B ne correspond pas à la valeur de l’équipe. Steve le confirme. "Je suis venu voir l’équipe trois ou quatre fois depuis le début de saison et je dois dire qu’elle a parfois manqué de réussite aussi, sans quoi elle compterait des points en plus. Et quand on ne gagne pas, des tensions apparaissent et ça fait boule de neige. Je ne dis pas que le Pays Blanc B doit jouer le top 3, mais nous pouvons certainement naviguer aux environs du top 7 ou du top 8."

Steve va donc s’atteler à rebooster tout le monde. "Il faut retrouver un groupe, revenir aux entraînements, travailler et regagner de la confiance."

Et des matchs.