Elle nous avait confié avoir repris totalement confiance il y a quinze jours à l’issue de sa prestation à l’European Cup de Dubrovnik où elle avait remporté la médaille d’or. Loïs Petit nous avait aussi précisé que, désormais, il lui fallait confirmer… La judoka tournaisienne n’a pas traîné pour le faire, récidivant sa prestation croate à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, lors de la manche d’European Cup placée à son programme du début du mois de mai. L’affiliée du Top Niveau s’offrait ainsi samedi un joli cadeau d’anniversaire, elle qui a fêté ses 23 ans la veille.

Pour se hisser sur la plus haute marche du podium, Loïs Petit, dispensée de premier tour, a d’abord dû battre la Hongroise Fatime Beringer en quarts de finale. Puis, venait le duel 100 % belge en demi-finales face à Jente Verstraeten. Lui rendant près de 50 places au ranking mondial, notre régionale partait favorite face à la judoka flandrienne. Elle confirmait cet avantage, validant sa place pour la finale. Elle y retrouvait la Serbe Nevena Milic qui, à 20 ans, n’était pas impressionnée par l’événement. Le combat se finissait au golden score. Après plus de deux minutes en prolongation, Loïs y allait d’une clé de bras fatal à son opposante pour un superbe succès.