Considéré comme un des grands favoris de la 2A, Luingne est en train de justifier ce statut. Tout n’est pas parfait mais après quatre journées et dix points glanés, Giovanni Seynhaeve peut déjà tirer quelques enseignements.

"Au niveau comptable, je peux me montrer satisfait. Dans la mentalité, c’est assez bien également, même si nous avons connu des moments de relâchement. Rester toujours au top de sa concentration n’est pas évident."

Quand il se penche sur le contenu de son équipe depuis l’entame de la saison, Giovanni se veut également positif tout en restant objectif.

"Samedi à Péruwelz, nous avons livré un de nos plus mauvais matchs jusqu’à présent. J’avais considéré nos deux premières rencontres comme des références. Lors du troisième, nous avons bien joué une mi-temps sur deux tandis qu’à Péruwelz, l’équipe ne s’est pas comportée comme d’habitude. Maintenant, je retiens tout de même notre belle réaction puisque nous étions menés au score avant de revenir et de gagner."

Un match n’est pas l’autre et Giovanni sait qu’il faut redoubler de méfiance plus que jamais. La preuve avec cette rencontre à Péruwelz.

"Je m’attendais à rencontrer plus de difficultés face à une formation comme Templeuve mais nous avons bien géré cette rencontre. Face à Péruwelz, je ne dis pas que je m’attendais à un match facile, mais je ne pensais pas faire face à une telle résistance. Ce qui est annoncé ne se vérifie pas toujours, il faut en être conscient."

Ce qui est annoncé, justement, c’est que Luingne fait partie des favoris pour le titre. Un constat que Giovanni ne tente pas de balayer.

"On ne va pas se cacher. Nous prenons nos responsabilités. Oui, nous sommes cités comme favoris, même s’il s’agit de notre première vraie saison en P2. Sans doute parce que nous avons la réputation de développer un beau football et que nous avons fait signer quelques bonnes recrues. Nous assumons notre rôle, mais on avance match par match."