Tournai-Ath-Mouscron

Le promu n’entend pas faire de la figuration en P1.

Molenbaix va donc plonger pour la première fois de son histoire dans le grand bain de la P1. Organisation, infrastructures, noyau : quel impact aura cette montée ? Réponses avec Jean-François Hempte, responsable des événements et des transferts de Molenbaix.

Jean-François, cette accession va-t-elle chambouler l’organisation du club ?

"Nous n’allons pas créer de fonction particulière dans l’organigramme parce que nous montons. Maintenant, nous allons recevoir un trio arbitral à chaque fois. Là, ça change un peu. Il faudra trouver un espace d’accueil."

Justement, au niveau des infrastructures, des changements sont-ils prévus ?

"Il s’agit d’un complexe privé et notre bail court encore sur 15 ans. Nous n’avons pas envie d’investir trop pour ensuite ne pas pouvoir en profiter. Simplement, nous allons réhabiliter un local pour en faire un vestiaire et nous allons installer un container sanitaire."

Quel sera l’objectif sportif ? Vous aviez déjà transféré en vue de jouer le top en P2, non ?

"C’est vrai. Le but était de jouer la montée et de viser la première place en P2 la saison prochaine. Maintenant, je crois que nous aurons une équipe solide et capable de tenir la route en P1 et même d’ennuyer de nombreuses équipes. Mais l’objectif premier sera le maintien. Je vois un championnat avec 5 ou 6 équipes au-dessus du lot. Pour le reste, ce sera très serré. Nous ne connaissons personne, à part Warcoing et ce sera une inconnue. Mais encore une fois, nous ferons peur à pas mal d’équipes. Nous possédons des joueurs expérimentés, dont certains qui ont déjà connu la P1."

L’accession va-t-elle s’accompagner de quelques transferts supplémentaires ?

"Disons que plusieurs joueurs qui avaient donné leur accord pour venir chez nous dans l’optique de la P2 vont sans doute décider, pour différentes raisons, de renoncer. Ils s’interrogent. Dans ce cadre, nous devrons donc faire signer d’autres joueurs. Nous avons déjà de bons jeunes mais le règlement stipule qu’il faut au moins deux U21 sur la feuille. Nous allons aussi regarder cet aspect pour être en ordre."