Les Fusionnés se veulent prudents cette saison malgré leur 4e place au classement avant d’affronter Meux.

La Real de Philippe Venturoso vit une saison totalement différente des précédentes et fait même peur à beaucoup d’équipes. Ce dimanche, face à Meux, c’est même une affiche au sommet qui attend les Acrenois qui sont actuellement à 3 unités du podium et à 4 points de leur adversaire de week-end, actuel leader ex æquo avec les Francs-Borains.

"Meux est une très bonne formation qui mérite totalement son magnifique bilan depuis le début de la saison", constate le T1 des Camomilles. "C’est une très grosse cylindrée de la série qui est la seule équipe invaincue cette saison. Il faudra vraiment tenter de contrer les plans qu’ils préparent et se montrer efficaces sur notre terrain pour poursuivre notre belle spirale."

Avec 20 points en 12 rencontres, la Real peut déjà être très fière de son parcours depuis le début de la saison mais Philippe Venturoso se veut (trop) prudent. "Nous ne sommes pas encore sauvés. L’objectif reste le maintien et je le reverrai à la hausse le jour où nous atteindrons les 40 unités au classement. Nous ne sommes qu’au 1/3 de la saison donc rien n’est encore fait et il ne faut vraiment pas brûler les étapes."

Le point fort des Fusionnés cette année, c’est leur capacité à savoir battre les équipes du top sur leur synthétique. "Mais il y a toujours l’exception qui confirme la règle et c’est peut-être ce week-end que celle-ci tombera. Meux reste une grosse équipe et il faudra batailler durement pour ne pas s’incliner."

Le T1 de la Real peut également compter sur un groupe très en confiance avant ce match au sommet. "On reste sur un beau succès à domicile face à l’autre leader, les Francs Borains. La semaine dernière, on a su s’appliquer et ne pas se faire surprendre à Solières donc je vois un groupe qui a envie de bien faire et de se sauver le plus rapidement possible. Tout va bien à la Real", conclut un Philippe Venturoso sans pression… Et c’est tant mieux !