Tout savoir sur ce qui s'est passé ce week-end en P1 Hainaut

Binche - Houdeng 2-0

Dans leurs installations, les Binchois visent le sans-faute. Ce dimanche de reprise, c’était au tour d’Houdeng de venir tenter sa chance au stade Aimé Vachaudez. Au match aller, les deux formations avaient fait vivre aux spectateurs un derby de feu, finalement remporté par les Binchois.

Et le match retour a connu le même épilogue ! Dès le premier coup de sifflet de M. Charlier, les locaux mirent la pression. Après une dizaine de minutes, le capitaine local David Michez obligeait déjà Forlini à sortir une parade exceptionnelle. Dominés, les visiteurs encaissaient le premier but du match après 26 minutes, Bastaens plaçant les locaux aux commandes.

Après un premier acte dominé de la tête et des épaules par Binche, les 22 acteurs remontaient sur la pelouse et voyaient très vite Renda plier la rencontre. Binche est intraitable à domicile et compte désormais 13 points d’avance sur… Molenbaix, surprenant deuxième de P1 ! Il reste 13 rencontres aux Binchois pour être sacrés mais nul doute qu’ils le seront bien avant.

Les buts : 26 e Bastaens (1-0), 53 e Renda (2-0).

Pâturages - Hornu 1-2

Comme à l’aller, Hornu s’est adjugé le seul derby borain de la série mais cette fois, les joueurs de Saïd Khalifa ont été bien payés. Pâturages, avec ses renforts, méritait en effet mieux au vu des occasions mais l’efficacité était hornutoise et le Léo s’est ainsi relancé dans la course au tour final.

Les buts : 6e Alageyik (0-1), 34e Carruana (1-1), 67e Marro (1-2).

Beloeil – Gilly 0-0

Gilly aurait pu revendiquer plus que ce nul avec une frappe sur la barre et une autre sur le poteau. Beloeil a parfois dominé mais sans concrétiser. “Nous avons dominé la 1re mi-temps sans parvenir à marquer. Eux ont tiré sur la barre. En 2e période, pareil, on domine et on ne concrétise pas et Gilly, en contre-attaque, frappe le poteau”, indique Aland Motte.


Molenbaix – Monceau 3-0

Molenbaix se déplacera à Binche… en dauphin après cette superbe victoire contre une grosse pointure. “Nous avons réalisé un match sérieux et nous sommes restés bien organisés tout au long de la rencontre en laissant peu d’espaces à Monceau, qui n’est pas parvenu à trouver la clé dans notre bonne organisation”, explique le portier molenbaisien, Nicolas Cuzzucoli.

Monceau n’a jamais pu trouver la faille dans la bonne organisation de Molenbaix, une équipe qui au coup d’envoi comptait le même nombre de points que les hommes de Michel Dufour.

Les buts : 23e Altruy (1-0), 61e Lenglart (2-0), 72e Descamps (3-0).

Soignies – Péruwelz 2-2

Les Sonégiens ont d’abord été menés au score avant d’inverser la tendance. Mais suite à l’exclusion d’un joueur de Péruwelz, ce sont pourtant les visiteurs qui sont revenus à la marque et qui ont fini fort.

“Nous avons mené au score avant de retomber dans nos travers en concédant une égalisation rapidement. Il a fallu que nous soyons moins bien et réduits à dix pour voir le vrai visage de Péruwelz. Nous avons ainsi bousculé Soignies. Dommage de ne pas avoir eu 5 minutes en plus car l’adversaire était étouffé”, assure Jonathan Krys..

Les buts : 21e Milito (0-1), 23e Piérart (1-1), 63e Kaminiaris (2-1), 84e Dor (2-2).

Montignies – Snef 2-2

A la maison, Montignies comptait bien relancer sa saison. Pour cela, le club se devait de prendre le meilleur sur un concurrent direct, à savoir Snef-Tyber. Malheureusement pour eux, les Montagnards loupaient leur début de rencontre. Léopold débloquait la situation pour le compte des visiteurs. Un peu avant la pause, sur penalty, Mesrouri rétablissait l’égalité.

Au retour des vestiaires, Snef passait à nouveau devant. Cette fois, c’est Caramazza qui jouait bien le coup. Mais cet avantage était de courte durée. Boreanaz trouvait le moyen d’offrir un bon point à ses couleurs. A noter, en fin de partie (86e), l’exclusion de Pedini.

Les buts : 23e Léopold (0-1), 45e Mesrouri sur pen. (1-1), 48e Caramazza (1-2), 51e Boreanaz (2-2).

Le Roeulx – Solre 0-1

En déplacement chez le surprenant deuxième de la série, Solre espérait bien accrocher un résultat positif, surtout qu’il pose souvent des soucis à cette formation du Roeulx. Dans un match fermé et difficile, c’est Scohy qui a trouvé la faille. Ce but permet aux Solréziens de s’accrocher à la colonne de gauche. Ils sont désormais à trois points du top 5. Le Roeulx, lui, doit laisser sa deuxième place à Molenbaix qui a étrillé une formation de Monceau déforcée.

Le but : 82e Scohy (0-1).