Tournai-Ath-Mouscron Philippe Venturoso, qui avait démissionné de ses fonctions, a finalement changé d’avis.

Dimanche, après la défaite face à Hamoir, une seconde mauvaise nouvelle arrivait dans le vestiaire de la Real avec la démission surprise de l’entraîneur Philippe Venturoso. Ce dernier justifiait sa décision suite à un manque de communication avec la direction de son club.

Mercredi, un nouveau retournement de situation arrivait aux Camomilles puisque Philippe Venturoso décidait finalement de reprendre son poste de T1 pour les fusionnés. "Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis", sourit l’entraîneur.

Cette décision de revenir, le mentor du club évoluant en D2 amateurs l’a prise après une bonne discussion mardi soir au club. "On s’est mis à table, on a mis les choses à plat et on a eu une discussion réfléchie entre personnes qui voulaient voir avancer le club. J’ai peut-être pris la décision de démissionner trop rapidement."

Les joueurs de la Real y sont également pour quelque chose dans cette décision. "Quand tu as toute l’équipe qui te soutient par des messages, tu vois quand même que tu es attaché à ton noyau et que tu veux poursuivre l’aventure avec eux. Le mieux pour nous serait d’enchaîner les victoires en commençant dès ce dimanche à Givry" , explique l’intéressé.

Du côté du comité, c’est Denis Dehaene qui a annoncé le retour de Venturoso à la tête de l’équipe. "Après réflexion, Philippe Venturoso a souhaité reprendre sa fonction d’entraîneur au sein du staff de la Real."

Dehaene a également expliqué le fond du "manque de communication" évoqué par le T1 lorsqu’il avait pris la décision de quitter son poste. "La raison principale de la discussion, à savoir la remise tardive de 10 cartes à 10 euros pour le repas annuel des jeunes du club, étant d’ordre extra-sportif, la Real a réintégré Philippe Venturoso dans ses fonctions."

Le club espère désormais prolonger la spirale positive en place depuis décembre 2018. Première étape dimanche à Givry.