Tournai-Ath-Mouscron L’athlète du TRIGT est devenu pour la deuxième fois champion d’Europe d’aquathlon après des ennuis de santé.

Robin Sottiau vient de décrocher le titre de champion d’Europe d’aquathlon dans sa catégorie des 30-34 ans en Roumanie. Une fameuse victoire… sur lui-même après ses ennuis de santé survenus l’an dernier.

"C’était sur un swimrun en mai, épreuve lors de laquelle il faut enchaîner à plusieurs reprises nage et course à pied, contrairement à l’aquathlon, où on nage un kilomètre avant d’en courir cinq. À un moment, je suis tombé inconscient, explique l’athlète du TRIGT . J e crois surtout que plusieurs facteurs ont joué : on vivait les premières chaleurs, il y avait le boulot, la maison à gérer et ma femme était enceinte. À un moment, je crois que le corps a dit stop. J’ai passé 11 jours à l’hôpital. Mes reins ne fonctionnaient plus qu’à 10 %. La déshydratation a engendré une insuffisance rénale. Tout ça fait réfléchir. Je me suis dit qu’il fallait faire attention à moi et à ma petite famille."

Désormais jeune papa comblé, Robin a pu compter sur le soutien de son épouse qui l’a encouragé à poursuivre le sport. Déjà champion d’Europe d’aquathlon en 2017, Robin était qualifié pour le mondial 2018 lors duquel il n’a bien entendu pas pu défendre ses chances.

"J’ai eu la chance aussi de changer de travail. Je bosse pour une grande enseigne sportive dans le Nord de la France, à deux pas de chez moi. Je peux m’entraîner le midi et m’occuper de ma famille quand je rentre."

En Roumanie, Robin a pris un bon départ dans l’eau avant de tenir la distance sur les 5 kilomètres (4 x 1,25 km) en course à pied lors d’un parcours assez technique. Il n’a été dépassé que par des concurrents ne faisant pas partie de sa tranche d’âge et s’adjuge donc un nouveau titre européen.

Récent champion de France de natation sur 3 kilomètres en eau libre, Robin pourrait s’aligner dans les prochains mois sur quelques triathlons. "Je me rends au travail à vélo et Jacques Naveau, président du TRIGT, le sait. Il m’incite donc à tenter quelques triathlons, histoire de me tester."