Les deux athlètes de la Rusta ont signé d’excellents chronos sur le semi-marathon.

Pierre Denays et Benoît Ruscart n’ont pas fait que des châteaux en Espagne. Ils y ont aussi couru et très bien couru ce week-end à l’occasion du semi de Barcelone.

En finissant en 1h10.36, Benoît Ruscart (Rusta) a explosé ses chronos. "Après un hiver compliqué et des entraînements limités, je ne m’attendais pas à tenir la distance comme ça. Mais Pierre et moi avions planifié ce voyage et j’ai battu au passage mes records sur 10, 15 et 20 kilomètres. Quand j’ai vu que je terminais en 1h10.36, je n’y croyais pas vraiment."

Finalement, Benoît a couru à une moyenne de 3.20 au kilomètre, ce qu’il n’avait jamais réalisé sur une telle distance. "J’avais des références à 3.30 sur les 20 kilomètres de Belœil et à 3.27 sur le semi de Ploegsteert dans le cadre de la course du Souvenir. Gagner 7 secondes au kilomètre sur plus de 20 bornes, c’est quelque chose. Je suis vraiment très content. Je finis à la 161e place. Il y avait plus de 20 000 participants", assurait Benoît, qui en a profité aussi pour se promener dans les rues de Barcelone lors de ce périple.

De quoi également lui donner des idées et tenter de signer un chrono d’enfer sur une distance de 10 kilomètres par exemple.

Comme une fusée

Pierre Denays (Rusta et Running Safe) a lui aussi réalisé un gros coup en finissant en 1h03.51, soit la troisième performance belge avec une moyenne finale de 3.02 au kilomètre et une 36e place. "Il s’agissait d’un premier gros test à ce niveau sur semi-marathon pour moi", précisait Pierre.

Parti comme une fusée (29.34 après 10 kilomètres), il sait qu’il devra améliorer sa gestion de course pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Il n’est pas passé loin des minima pour les championnats d’Europe. Pierre rentrait d’un stage en Afrique du Sud.