La suspension des championnats ne fait pas l’affaire des footballeurs. En tout cas pas celles de Xavier Berthe, le défenseur du Péruwelz FC qui a transité, rappelons-le, par le Pays Blanc, Dottignies, le RFC Tournai, Gullegem et Lauwe.

"Je restais sur 2 saisons compliquées avant de débarquer à Péruwelz. Et donc, jamais deux sans trois, même si ici c’est pour des raisons sanitaires. C’est long, surtout au vu des efforts fournis. Nous n’avons joué que 2 matches en championnat. Le coach nous donne un programme, mais les matchs vont nous manquer. Ça pèse sur le moral."

Néanmoins, pas question pour Xavier Berthe de rester inactif. En plus de son emploi à la Poste et de son activité complémentaire dans le domaine des produits d’entretien, le joueur de 27 ans a lancé avec son associé, Loïc Collet, Sport-CoBe, structure proposant plusieurs services aux sportifs.

"Nous travaillons sur la communication, la préparation physique et la nutrition, explique Xavier. Nous proposons aussi du media training et des cours de langue. Nous gérons surtout le volet communication et nous faisons appel à d’autres personnes si nous avons par exemple besoin d’un kiné ou d’un préparateur physique. Notre objectif est de travailler avec les sportifs aussi bien amateurs que professionnels ainsi que les clubs. Dans les joueurs qui collaborent avec nous, on peut citer le Mouscronnois Van Durmen (en photo), Caufriez (Saint-Trond) et Albanese (Waasland). Nous avons aussi entamé un partenariat avec le TRIGT et nous sommes en pourparlers avec un joueur de basket connu. Nous débutons avec zéro pression, en essayant de faire notre trou."

Le but est donc d’apporter de la visibilité aux clubs, aux personnes et d’amener les clients vers d’autres services en fonction de leurs demandes, comme du sponsoring.

"Autrement dit, permettre aux joueurs et aux clubs de passer par un seul intermédiaire pour tout, à savoir nous. Loïc est branché communication. Moi, j’apprécie le relationnel. Nous étions sur la même longueur d’onde. Evidemment, la crise liée au Covid a ralenti toutes les activités sportives mais ça peut aussi donner aux sportifs l’occasion de travailler leur image et leur communication."

>>> Infos : www.be-sport.be