Tournai-Ath-Mouscron

C’est une question de choix tactique, mais peut-être aussi de vigilance et de fatigue, qui coûte la troisième marche du podium à Jérémy Mikels.

La déception est amère dans le camp du pilote de Bury. Car même s’il n’y a pas de quoi en faire un fromage, c’est Christian Mohring, l' adversaire du pays de Herve, qui brûle la politesse à Jérémy dans l'ultime confrontation.

Comme cela était prévu, c’est le Suisse Cédric Zbinden et le Flandrien Maxime Cluydts, plus lourdement armés que tous les autres concurrents, qui grimpent sur les deux premières marches du podium à Namur, ce dimanche soir.

Mais la troisième place, promise à Mikels, échoit finalement à Mohring, son troisième adversaire identifié, à juste titre, lors des précédentes manches.

Dans l’emballement final, alors que les deux hommes sont encore roues dans roues, et reviennent sur un groupe d’attardés auxquels ils comptent reprendre un tour, Jérémy  reste derrière à l’intérieur, tandis que Christian choisit de passer, en force, par l’extérieur, en mettant tout le monde d’accord.

Ce choix tactique scelle le sort du pilote de Bury qui ne concède qu’une seconde et quatre cents millièmes à son adversaire. Mais lui laisse aussi la troisième marche du podium, pour un coup de frein…