Depuis deux mois, chaque lundi, les sessions de Foot4Girls rencontrent un franc succès du côté de la Verte Chasse à Péruwelz. De quoi donner l’envie au PFC de lancer une académie 100 % filles.

"Nous restons assez surpris des chiffres engrangés pour Foot4Girls, avec en moyenne 20 jeunes filles et une présence dans le top 5 des centres les plus occupés", indique Jonathan Krys, coordinateur des jeunes à Péruwelz.

Ce dernier le précise d’emblée : l’objectif n’est pas de monter une équipe de dames adultes mais bien de former des jeunes filles, de leur donner toutes les bases pour qu’elles puissent soit intégrer une équipe de garçons, soit rejoindre une équipe 100 % filles qui pourrait être créée à Péruwelz.

"Si un jour, grâce à la formation reçue ici, les filles peuvent constituer une équipe qui grimpera chaque année de catégorie pour déboucher sur une équipe Premières, ce sera la cerise sur le gâteau. Mais nous n’en sommes pas encore là."

D’ailleurs, pas question de brûler les étapes. A ce stade, le lancement d’une équipe de jeunes 100 % filles n’est même pas encore sûr. "Dès le début de saison, donc fin août-début septembre, nous allons proposer des activités footballistiques aux jeunes filles dans nos installations en fonction de leur âge, poursuit Jonathan Krys. On ne va pas les lancer tout de suite dans des matchs. On va y aller pas à pas, leur donner les codes et les mettre progressivement en situation. Après plusieurs semaines, en fonction de l’évolution de chacune, on verra si on peut organiser une rencontre amicale. Au mois de novembre, comme c’est encore permis, on décidera alors seulement si on inscrit par exemple une équipe ou deux équipes 100 % filles en championnat."

Déjà impliquée dans Foot4Girls à Péruwelz, Claire Clicq va relever le défi de l’académie 100 % filles du PFC. "Elle a accepté la mission. C’est la personne idéale, assure Jonathan. Quant à Nathan Hennebicq, actif aussi dans Foot4Girls, il pourra donner un coup de main, en sachant qu’il fait déjà partie de l’organigramme de nos entraîneurs de jeunes."