Sauf annulation de dernière minute, le challenge ACRHO sortira d’une longue interruption ce dimanche à 10 h à l’occasion du cross de masse de la Rusta (9,5 km) organisé à Gaurain.


Evidemment, le déroulement de l’épreuve sera soumis à des règles strictes. "Un plan de circulation a été établi afin que les participants se croisent le moins possible, explique Vincent Gets, président de la Rusta. Ainsi, que ce soit pour les inscriptions et les sanitaires, il y aura à chaque fois une entrée et une sortie distinctes. Les échauffements seront aussi interdits sur la piste afin d’éviter les regroupements."


Concernant le départ, il aura lieu par vague d’environ 50 joggeurs. "Et ce sera toutes les minutes", précise Vincent Gets. "Chaque joggeur, sur le challenge, possède une puce avec son dossard, ce qui ne posera donc pas de problème pour obtenir son temps exact. Par contre, les classements en version papier ne seront pas disponibles après la course. Les résultats seront publiés sur le site Internet de l’ACRHO. Les participants devront rester masqués jusqu’au départ et dès leur course terminée, ils remettront leur masque. Il n’y aura ni ravitaillements ni buvette."


Contrairement à d’autres organisateurs, la Rusta a donc décidé de maintenir son épreuve, ceci pour une raison qui d’après Vincent Gets tombe sous le sens. "En plus de la formation, notre vocation, notre philosophie, c’est d’organiser des courses. Nous avons chaque année une douzaine d’organisations au menu. Si nous n’organisons plus rien, qui va le faire ? En plus, nous avons l’espace pour le faire, avec le hall, le stade et un système avec box pour les joggeurs. Et puis, nous avons un groupe de 40 à 50 athlètes qui vient s’entraîner ici deux fois par semaine et les joggeurs sont demandeurs. Maintenant, nous allons prendre un maximum de précautions, même si le risque zéro n’existe pas."

Rendez-vous ce dimanche 11 octobre (et non samedi comme l’agenda le prévoyait en début de saison) à 10 heures.



Encore deux épreuves ?

Cette édition 2020 du challenge ACRHO ne sera décidément pas comme les autres. Il se pourrait que l’épreuve de Gaurain, dimanche, soit la dernière de l’année.
"Le grand prix Denis Jouret à Flobecq, les Chemins d’Eole à Saint-Maur, l’Automnale à Bléharies, le jogging du Mont de la Trinité à Kain, La Rumoise et l’Athoise sont annulés, souligne Jean-Luc Debaisieux, président de l’ACRHO. Nous attendons encore la décision à propos des deux dernières épreuves du calendrier, à savoir le jogging de la Saint-Nicolas à Herseaux et de la Berlière à Houtaing."