L’attaquant de Warcoing a planté un triplé après une absence de plusieurs semaines.

L’entrée au jeu de Bassalia Sakanoko à la 58e minute de jeu entre Warcoing et Gilly a sans aucun doute été le tournant du match.

Warcoing était mené 0-2 à ce moment-là et avait bien besoin d’un coup de pouce pour renverser la vapeur, pourtant l’entraîneur local Fabien Delbeeke aurait préféré s’en passer : "J’espérais ne pas devoir l’utiliser parce qu’il revenait de blessure et j’avais peur qu’il soit encore trop fragile. Mais bon je l’ai fait rentrer, il a fait son boulot, il a mis 3 buts et nous a aidés à prendre un point important."

Dès sa rentrée, on a pu voir l’implication de l’attaquant qui a beaucoup apporté au jeu de Warcoing tout en pesant sur la défense de Gilly : "Je suis bien rentré en étant décisif, c’est ce que le club attend de moi. J’ai été blessé pendant 6-7 semaines et j’avais vraiment faim. J’ai fait une entrée incroyable grâce à toute l’équipe."

En inscrivant 3 buts, dont 2 sur penalty, Sakanoko a réussi par 2 fois à rétablir l’égalité.

Mais après le 4e but visiteur inscrit par Cissé, également auteur de 3 buts, l’attaquant a manqué pour quelques centimètres d’inscrire un quadruplé avec un ballon arrêté à même la ligne par la boue : "J’ai été vraiment surpris que le ballon se soit arrêté, je n’ai pas vu qu’il y avait de la boue. Heureusement, on a réussi à égaliser juste après ! Et puis un triplé c’est déjà une belle performance, je n’en ai pas mis assez durant ma carrière (rires)."

L’égalisation des œuvres de Rachid Barrah grâce à un coup-franc puissant à la 93e minute a récompensé la combativité des joueurs de Warcoing.

En effet, ils se sont montrés solidaires à l’image de Fiston qui a dépanné dans les cages à cause des absences des deux gardiens principaux.