Sport régional

Laborieux mais précieux succès du RWDM tandis que Seraing n'a pas su déjouer la bonne organisation olympienne malgré un deuxième acte dominé. Découvrez tous les résultats de la soirée en D1 Amateurs.

D1A : Seraing - Olympic : 1-2

Seraing : Werner; Swers, Faye, Boulenger, Kilota; Sabaouni, Mroivili (65e Gueye), Al Badaoui (78e Mouhli); Cascio, Sanogo, Labylle.

Olympic : Moriconi; Van Den Kerckhof, Castellana, Laurent, Thibaut; Castronovo (83e Wala Zock), Khaida; Vanderbecq (78e Kabeya), Jiyar, Sbaa; Some (69e Virgone).

Arbitre : M. Federico

Avertissements : Faye, Castronovo, Sbaa , Vanderbecq, Cascio, Van Den Kerckhof

Les buts : 25e Van Den Kerckhof sur pen. (0-1), 44e Jiyar (0-2), 55e Boulenger (1-2)

Dans ce match de haut de tableau, l'Olympic a tenu les Métallos en échec. Durant le premier acte, les Carolos ont contrôlé une formation liégeoise pourtant très en verve contre le Lierse il y a huit jours. Bien en place, les troupes d'Alex Czernia réduisaient au maximum les espaces et les possibilités pour les locaux de prendre de la vitesse. Ne leur laissant que deux reprises de la tête hors cadre et un tir à distance de Sabaouni. 


Quant à eux, les Carolos avaient d'abord obligé Werner à un arrêt réflexe sur une reprise de la tête de Khaida avant d'obtenir un penalty pour une poussée de Faye sur Some. Van Den Kerckhof plaçait les visiteurs aux commandes. Juste avant la pause, une rapide reconversion carolo suivie d'un envoi de Sbaa repoussé par Werner voyait Jiyar plus vif que la défense des Rouge&Noir venir double la mise. 


Revenus avec des intentions positives, les Sérésiens se voyaient récompensés grâce à un coup de boule de Boulenger suite à un centre de Labylle. Le pressing s'intensifiait, Sanogo réclamait un penalty et de légers espaces se créaient enfin. Mais, même si deux centres de Kilota trouvaient Gueye à la réception, l'avant ne cadrait pas ou était contré. Et voilà commet l'Olympic dribble provisoirement Seraing au classement...

RWDM - Dessel : 1-0

RWDM: Sadin, Delacourt, Martens, Ruyssen, G. Cabeke, Libert, Massengo (89e Liard), Vercauteren (86e Cornet), Dequevy (68e Bova), Napoleone, Mbuba.

Dessel: Kustermans, Smet, Lenaerts, Haagen, Boujouh, Moutawakil, Dufour (80e Gaethofs), Jutten, Janssens (82e Versmissen), Breugelmans (80e Janneh), Vansimpsen.

Arbitre: M. Malhaise.

Avertissements: Moutawakil, Vercauteren, Delacourt, Cornet.

Le but: 77e Mbuba (1-0).

Avec un bilan de 6 sur 18, le RWDM ne pouvait pas se louper face à Dessel. Les troupes de Vanderbiest devaient afficher un mental de guerriers, aller au charbon pour aller chercher la victoire.

Si les choses commençaient bien avec deux belles occasions pour Ruyssen et puis Mbuba, c'est bien... Sadin qui fut le Molenbeekois le plus en vue au cours du premier acte. Le gardien du RWDM était l'auteur d'une double parade sur un coup franc joué à ras de terre avant de sortir un superbe réflexe sur une reprise de la tête de Janssens. Et lorsque Sadin était battu, c'est par son poteau qu'il était sauvé sur une frappe sèche de Jutten.

Loin d'être emballants, les joueurs du RWDM étaient logiquement sifflés par leur propre public au retour des vestiaires alors que les discussions à la pause étaient alimentées par la pauvreté du jeu proposé.

On attendait légitimement une réaction molenbeekoise au retour des vestiaires et pourtant, c'est bien Sadin qui sauvait à nouveau les meubles sur une frappe à bout portant de Jutten.

La montée de Bova, réclamée par tout le stade, apportait le brin de folie qui manquait sur le front de l'attaque. Très motivé à l'idée de faire la différence, il était à la base de la première action construite du RWDM dans ce match. Une action ponctuée par une reprise de la tête de Mbuba, en renard des surfaces après une frappe déviée de Vercauteren.

Un but capital qui offre enfin la victoire au RWDM, d'autant que Sadin sortait encore un grand réflexe dans la foulée.

Patro Eisden - Tubize : 3-0

Les semaines se suivent et se ressemblent. Malgré une bonne prestation à Maasmechelen, les Sang et Or sont repartis du Limbourg avec une défaite. La troisième d'affilée, après Rupel-Boom et l'Olympic Charleroi. A trois reprises, ce sont des débordements sur le flanc droit tubizien qui ont été repris par Brouwers, en début de match (5e), peu après l'heure de jeu et à cinq minutes du terme.


Les visiteurs étaient pourtant bien dans la partie avant d'encaisser le 0-2 et d'être réduits à dix (68e). Avec une domination, tant territorialement que dans la possession de balle, ils auraient même pu égaliser au retour des vestiaires. La volée de Garlito échouait sur la barre transversale de Belin (46e) et la reprise de la tête victorieuse de Vanhoutte était annulée pour hors-jeu (62e). Ils auront finalement fait preuve d'un manque de réalisme, tant défensif qu'offensif, face à une équipe du Patro Eisden Maasmechelen nettement plus expérimentée et rusée. Un constat déjà dressé la semaine passée.

Deinze-Visé : 4-1

Deinze: Vandenberghe; De Greef, Boone, Libbrecht (79e Goossens); De Looze, Brulmans (70e Bertaccini), Challouk, Le Postollec, Van Walle (61e Schils); Tarfi; Mertens.


Visé: Jaa; Sambu Mansoni, Debefve (76e Sawaneh), J. Celestine, Manfred; Vaccaro, Nezer (55e Saïd), Thuys, Perseo, Segniagbeto (61e Gerets); E. Celestine.


Arbitre: M. Verslycken.


Avertissements: Le Postollec, Perseo, Bertaccini.


Les buts: 8e Challouk (1-0), 15e Segniabeto (1-1), 37e Mertens (2-1), 83e Mertens (3-1), 88e Schils (4-1).


Jamais deux sans trois. Là où le FC Liège et Seraing avaient précédemment dû baisser pavillon, le même sort funeste a été réservé à Visé qui avait pourtant eu la réaction adéquate après un but d’ouverture trop facilement concédé, Challouk s’étant retrouvé isolé au moment d’ajuster sa frappe (1-0). L’égalisation tombait au quart d’heure, Segniagbeto s’y reprenant à deux fois pour exploiter le centre de Perseo (1-1).

Les visiteurs profitaient de l’aubaine pour équilibrer les échanges, un coup-franc de Vaccaro frôlant même le cadre (33e). Plutôt discrets jusque-là, les Flandriens reprenaient alors les devants par l’inévitable Mertens (2-1). En début de seconde période, Jaa préservait les chances visétoises en intervenant avec à-propos alors que les débats suivis attentivement par José Riga ne permettaient pas aux locaux de faire le break malgré deux franches occasions que Tarfi galvaudait. Que partie remise, Mertens, d’une superbe volée, et Schils, d’un tir à bout portant, fixaient les chiffres (4-1).

URLC - Rupel Boom : 3-3

La Louvière Centre: Cremers; Herzallah, Felix, Luhaka, Kohail (83e Ndikumana), Saidane; Miroux, Utshinga Zenadji (84e Tamoh), Dansoko, Delbergue.

Rupel Boom: Deloose; Mambabua, Schaessens, De Paepe, Daeseleire, Put, Laureys, Jaeken, Polizzi (82e Siebens), Spaenhoven, Binst.

Arbitre: M. Sayoud.

Avertissements: Jaeken, Put, Utshinga, Luhaka, Herzallah, Spaenhoven, Miroux.

Exclusion: 61e Luhaka (2 j.).

Les buts: 33e Delbergue sur pen. (1-0), 38e Dansoko (2-0), 45e Laureys (2-1), 50e Put (2-2), 59e Zenadji (3-2), 70e Put sur pen. (3-3).

La Louvière: Au vu de la physionomie du match, La Louvière Centre peut clairement être déçue. Les Loups ont en effet mené 2-0, avec en prime un joli but de Dansoko concluant un très beau mouvement local, après avoir fait le gros dos durant le premier quart d'heure face à un pressing haut des attaquants de Rupel Boom. Les Louvierois auraient même pu mener 3- 0 si Zenadji avait concrétisé juste avant le 2-1 une occasion louvieroise. 

On se disait alors que le cas Louvierois allait se gâter avec l'egalisation d'autant plus que l'URLC jouait avec pas mal de gamins. Mais dans cette classe biberon, Robert peut compter sur Delbergue qui fait office de papy pour pousser ses équipiers et après un superbe numéro offrait le 3-2 à Zenadji. Malheureusement, à 10, La Louvière a subi sur les appels en profondeur et après un penalty égalisateur a réussi à résister aux assauts adverses.

>>> Les résultats et le classement <<<