Olympic - Winkel 2-1

C'est avec Umut Gundogan, ancien joueur de D1 en Turquie, que l'Olympic a débuté face à Sint-Eloois Winkel. Le joueur qui était libre avait repris avec les Dogues, il y a plusieurs semaines pour retrouver de la condition. Lui et Ghesquière étaient solides en première période dans l’axe du jeu. Le Français s'offrait la première occasion franche. A force de pousser les Carolos débloquaient la situation, juste après la 20e. Khaida en profitait pour inscrire son troisième but, en l’espace de trois rencontres.

Dès la reprise, les Dogues mettaient la pression. Delbergue et Gundogan combinaient bien. Cottet en doublait la mise ! Vers l’heure de jeu, Cetiner s’offrait deux énormes possibilités dont une sauvée à même la ligne. Malheureusement pour lui, il se blessait à l’épaule et devait laisser ses coéquipiers à dix, dès la 78e. Les visiteurs en profitaient pour réduire l’écart ! Mais ce retour était vain.

Olympic : Moriconi; Cottet, Corneillie, Félix, Lioka Lima; Guedj (67e Zorbo), Gundogan (60e Cetiner), Ghesquière, Ito (75e Mansouri); Delbergue, Khaida (75e Kouri).
Winkel : M. Kudimbana; Dujardin, Reuse, Pupe, Verhooghe; Clyncke, Dauchy (58e Debouver), Deschilder, Beyens (74e Waeghe); B. Kudimbana, Amini (58e Voskanian).
Arbitre : M. Malhaise.
Avertissements : B. Kudimbana, Delbergue, Dujardin, Moriconi, Robert.
Les buts : 21e Khaida (1-0), 48e Cottet (2-0), 85e Deschilder (2-1)

Mandel United - Francs Borains 2-2

'Never change a winning team', Dante Brogno s’était logiquement conformé à l’adage pour négocier le premier périple de la saison. Pluie intermittente et vent en rafales étaient au rendez-vous au moment du coup d’envoi mais pas de quoi réfréner l’ardeur des acteurs. A la faveur d’un coup-franc à la trajectoire fuyante, Lauwrensens ouvrait la marque (0-1) avant qu’un énième jet de pétard visiteur n’oblige l’arbitre à interrompre les débats durant une dizaine de minutes, le temps pour David Lasaracina, le dirigeant borain, d’aller sermonner les trublions.

Les Flandriens qui avaient trouvé à qui parler jusque-là revenaient avec d’autres intentions à la reprise, mettant à profit le quatrième d’heure pour inverser la tendance. Une tête décroisée (1-1) bientôt suivie d’un tir à bout portant (2-1) et le RFB se retrouvait soudainement au pied du mur, un contexte inédit pour lui.

Dans une finale haletante à souhait, les visiteurs sauvaient toutefois la mise, préservant ainsi leur brevet d’invincibilité (2-2).

Mandel : Laleman ; Zutterman, Van Marcke, Raes, Chayebi, Tamsin, Van Hyfte, Libbrecht (80e De Smul), Dhondt, Ferber (73e Lorthiois), Jalloh.
RFB : Vandermeulen ; George (83e Valadas), Alouache, Chaabi, Abderrahmane, Niankou, Lai (71e Tall), Durieux, Lauwrensens (79e Lavenant), Caufriez (83e Pejcic), Habbas (71e Crolet).
Arbitre : M. Lonnoy.
Avertissements : Durieux, Habbas, Jalloh, Chaabi, Ferber, Van Marcke.
Exclusion : 86e Lorthiois (2 cj).
Les buts : 25e Lauwrensens (0-1), 47e Mezine (1-1), 54e Ferber (2-1), 88e Chaabi (2-2).