Hewitt sorti par un géant

Hewitt sorti par un géant
©

Le vainqueur de l'année passée s'est fait éjecter en 4 sets par le Croate Karlovic issu des qualifications. Clijsters n'a pas suivi son fiancé dans la débandade. Elle exécute Neffa De Los Rios 6-0 6-0. Christophe Rochus éliminé

Wimbledon 2003: résultats hommes et femmes

LONDRES Énorme surprise sur le gazon du Central où l'Australien Lleyton Hewitt, tête de série n°1 et 2e mondial, s'est fait sortir par un illustre inconnu, un géant croate de 2 m 08, qui après avoir perdu le premier set 6-1, a gagné les trois sets suivant (7-6 6-3 6-4). Le fiancé de Kim Clijsters quitte donc les vertes pelouses londoniennes, tête basse. Un départ bien éloigné de celui de 2002 lorsque le blondinet n'avait laissé échapper que deux misérables petits sets sur l'ensemble du tournoi qu'il avait remporté.

Karlovic, qui sortait des qualifications, est sans doute le plus grand joueur jamais vu sur un terrain de tennis avec sa taille de 2,08 m. Un peu intimidé par sa présence insolite sur le central au début, il a pris peu à peu d’autant plus d’assurance que son prestigieux adversaire n’avait pas sa réussite habituelle (53 % de réussite avec sa première balle de service et 22 fautes directes). Les tentatives de lob de l’Australien étaient notamment vouées à l’échec. Et si Hewitt réussit quelques superbes passings, il ne put souvent rien sur les services de son gigantesque adversaire (18 aces et 59 services gagnants). C’est la deuxième fois dans l’histoire du tournoi que le tenant du titre est sorti au premier tour. La même mésaventure était arrivée à l’Espagnol Manuel Santana en 1967.

Voici ce que déclarait Hewitt à l'issue du match: «Je me sentais plutôt bien avant Wimbledon et je n’ai pas l’impression d’avoir trop mal joué aujourd’hui (lundi). Je n’avais jamais vu jouer Karlovic avant, mais je savais qu’il avait une arme, son service. Je n’ai pas pris ma chance au 2e set, quand j’ai eu des balles de break à 1-0 et 2-1 en ma faveur. Cela l’a remis en jeu et il a alors bien mieux volleyé.

C’est très dur de réaliser que j’ai perdu au premier tour, mais il faut faire avec. Je n’avais pas plus de pression en étant le tenant du titre que l’an dernier. Je ne sais pas à quoi est due la défaite, le court n’était pas différent de l’an dernier, je m’étais bien préparé. Contre un tel serveur, je n’ai jamais pu trouver le rythme. Je ne sais pas ce que je vais faire durant le reste du tournoi et je n’ai pas d’idée de mon programme pour le reste de l’été. J’espère simplement que je vais tirer une leçon de cette défaite pour mon grand objectif qui est maintenant l’US Open, où j’ai toujours bien réussi. Cette contre-performance ne va pas m’empêcher de dormir mais je vais me réveiller avec la déception en tête.»


_____________________________________________________________


KIM: 6-0 6-0 / 32 MINUTES!!!

Kim Clijsters, tête de série numéro 2 et numéro 2 mondiale, s'est montrée expéditive dès son entrée en lice des Internationaux de Grande-Bretagne à Wimbledon, lundi.

La Limbourgeoise n'a mis que 32 minutes pour venir à bout au premier tour de la Paraguayenne Rossana Neffa-De Los Rios (WTA-110) sur un double 6-0. Un premier set bouclé en 16 minutes, un second en 16 minutes aussi, la Belge n'a laissé à la Paraguayenne, 27 ans, que 16 points sur l'ensemble de la partie, et en inscrivant 50 pour sa part (dont 4 aces).

Au second tour, Kim Clijsters ne devrait pas connaître beaucoup plus de difficultés face à la Française Virgnie Razzano (WTA-58) qui a battu facilement aussi de son côté la Russe Anastassia Rodionova (WTA-116) en deux manches 6-3, 6-1.

Dans ses deux confrontations sur le circuit face à Razzano, Kim Clijsters l'a emporté aisément à deux reprises, sur surface dure, l'an dernier lors de la Hopman Cup (6-3, 6-2) et en demi-finale du tournoi de Luxembourg (6-3, 6-0).



_____________________________________________________________


L’Américain Andy Roddick n’a pas connu la même mésaventure, premier des favoris à se qualifier pour le deuxième tour du tournoi en battant l’Italien Davide Sanguinetti, 89e joueur mondial, 6-2, 6-3, 6-3. Le Thaïlandais Paradorn Srichaphan, tête de série N.12, qui l’an passé avait éliminé Andre Agassi au 2e tour, a également passé le premier obstacle, mais a dû batailler cinq manches pour écarter le Slovaque Dominik Hrbaty, 60e joueur mondial, 6-3, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3.

Roddick, 20 ans, qui au prochain tour rencontrera le Britannique Greg Rusedski ou l’Allemand Alexander Waske, a confirmé sa bonne forme actuelle.
L’Américain reste sur une victoire au tournoi londonien du Queen’s, où il avait battu en finale le Français Sébastien Grosjean.

Contre Sanguinetti, Roddick a été très expéditif, disposant de l’Italien en 1 heure 20 minutes. Le demi-finaliste des derniers Internationaux d’Australie a servi 14 aces, 35 services gagnants et remporté le point sur 80% de ses premiers services.
Le jeune Américain pourrait donc retrouver Rusedski dans un choc entre deux très grands serveurs. Avec un service chronométré à 239,7 km/h, Roddick a égalé au Queen’s le record du service le plus rapide du circuit que détenait le N.2 britannique depuis 1998, performance établie à Indian Wells.

Srichaphan, qui sera opposé au prochain au Français Olivier Mutis ou à l’Argentin Franco Squillari, a eu beaucoup plus de mal à se défaire du Slovaque Hrbaty en 2 heures 38 minutes. Le Thaïlandais retrouvait un joueur qui l’avait éliminé lors du premier tour de Roland Garros. Les autres principaux qualifiés du jour sont le Russe Mikhail Youzhny, tête de série N.16, vainqueur du Slovaque Karol Beck (6-4, 6-2, 6-3) et l’Allemand Rainer Schuettler, tête de série N.9, victorieux du Suisse Micheal Kratochvil, 6-3, 6-4, 6-7 (4/7), 7-5.


____________________________________________________________


LES DOIGTS DE JUSTINE

Roland-Garros a peut-être fait de Justine Henin-Hardenne une autre femme, son sacre sur la terre battue parisienne ne l'a pas rendue surhumaine pour autant. Comme tout être vivant sur cette Terre, l'Ardennaise n'est pas à l'abri d'un coup du sort. La finale du tournoi de Rosmalen, qu'elle disputa samedi contre Kim Clijsters, l'a malheureusement démontré. Alors qu'elle se réjouissait d'en faire une belle répétition générale avant Wimbledon, elle fut victime d'un accident de jeu qui la poussa à abandonner en raison d'une blessure à la main gauche alors que le score était de 7-6 (7/4) et 0-3.

«Je ne pense pas que ce soit grave, confia-t-elle, samedi, une grimace sur le visage, à l'issue de sa finale, mais je considère qu'il s'agissait de la meilleure décision à prendre. Je suis désolée pour le public, mais mes doigts lançaient tellement que je ne parvenais plus à me concentrer sur le match. Dans ces conditions, mieux valait renoncer...»

C'est arrivé bêtement. Comme la majorité des blessures, en fait. En cherchant à ramener un coup droit croisé de son adversaire en début de deuxième set, Justine Henin glissa sur le gazon néerlandais, et pour éviter de tomber, s'appuya sur sa main gauche. Elle ne sait trop comment ni pourquoi, mais toujours est-il que son majeur et son annulaire se retournèrent. Grimaçant de douleur, elle appela la kinésithérapeute de la WTA. Celle-ci essaya de la soulager en lui plaçant un bandage autour du poignet, mais le mal était fait...

Entraînement ce midi

«C'est le genre de chose qui peut arriver sur gazon. J'ai tenté de reprendre mon équilibre et je me suis tordu les doigts. Je peux vous assurer que cela fait mal. J'ai bien essayé de reprendre la partie, mais à chacun des gestes que j'effectuais, je ressentais une vive douleur. Je ne réussissais plus à lancer ma balle correctement au service, j'étais gênée en revers et je ne parvenais plus à serrer ma raquette au filet. Cela n'avait dès lors pas de sens de continuer.»

La blessure n'est en soi pas grave, comme le démontrèrent les radiographies prises à l'hôpital de s'Hertogenbosch. Il s'agit d'une simple entorse et non d'une fissure, ce qui l'aurait sans doute forcée à déclarer forfait. Une attelle de protection ne dut même pas être posée. Simplement, à la veille de Wimbledon, cette mésaventure tombe mal. Arrivée en avion dimanche midi à Londres, la lauréate de Roland-Garros s'est directement rendue au All England Club pour recevoir de nouveaux soins. Elle souffrait encore de lancements, mais n'en réserva pas moins, dans la soirée, un court d'entraînement pour ce lundi midi. Bref, elle croisait les doigts, sans mauvais jeu de mots, pour être en mesure de disputer le tournoi, qu'elle doit entamer mardi contre l'Ukrainienne Julia Vakulenko (WTA 100).

«L'an dernier, je m'étais cassé un doigt à Stanford. Là, c'est tout de même moins grave. Il faut mordre sur sa chique, expliqua-t-elle, se voulant optimiste. Je suis bien entourée médicalement et j'espère que je serai prête. C'est dommage, car je me sentais vraiment bien. Dans cette finale, j'étais très agressive et je négociais bien les points importants. Tennistiquement parlant, je suis prête pour Wimbledon, mais physiquement... Heureusement pour moi, c'est à la main gauche que je me suis blessée. Et puis, c'est une bonne chose que je ne doive jouer que mardi...»

Cette fois, plus que jamais, l'objectif sera pour elle de passer le cap du premier tour...

© Les Sports 2003


Le programme de ce lundi

Court central:
Lleyton Hewitt (AUS/N.1) - Ivo Karlovic (CRO)
Rossana Neffa-De Los Rios (PAR) - Kim Clijsters (BEL/N.2)
John Van Lottum (PBS) - Gustavo Kuerten (BRE/N.17)

Court N.1:
Davide Sanguinetti (ITA) - Andy Roddick (USA/N.5)
Lindsay Davenport (USA/N.5) - Samantha Stosur (AUS)
Alexander Waske (ALL) - Greg Rusedski (GBR)

Court N.2:
Paradorn Srichaphan (THA/N.12) - Dominik Hrbaty (SVQ)
Stanislava Hrozenska (SVQ) - Venus Williams (USA/N.4)
Roger Federer (SUI/N.4) - Hyung Taik Lee (CDS)
Marion Bartoli (FRA) - Daniela Hantuchova (TCH)

Court N.3:
Rainer Schuettler (ALL/N.9) - Michel Kratochvil (SUI) en 1

Court N.6:
Rafael Nadal (ESP) - Mario Ancic (CRO) en 1

Court N.8:
Mardy Fish (USA) - Gaston Gaudio (ARG/N.29)

Court N.13:
Arvind Parmar (GBR) - Sjeng Schalken (PBS/N.8) en 4

Court N.18:
Taylor Dent (USA) - Ivan Ljubicic (CRO)
Chanda Rubin (USA/N.7) - Iva Majoli (CRO)

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be