US Open: les ténors sans trembler

Djokovic et Wawrinka chez les messieurs, Sharapova chez les dames : les grands noms du tennis n'ont pas trainé sur les courts la nuit dernière.

AFP
US Open: les ténors sans trembler
©AP

Maria Sharapova et Novak Djokovic ont lancé avec éclat les sessions nocturnes de l'US Open lundi avec des victoires sans appel et des déclarations pour gagner les faveurs du public de Flushing Meadows.

Sharapova s'est imposée devant son amie d'enfance et ancienne partenaire de double Maria Kirilenko 6-4, 6-0.

La Russe, victorieuse à "Flushing" en 2006, a connu une petite alerte en perdant son service et en étant menée 4-2 dans le premier set.

Mais elle a vite retrouvé son tennis et empoché son billet pour le 2e tour en 1 h 30 minutes.

Absente en 2013 en raison d'une blessure à une épaule, l'ancienne N.1 mondiale a affiché toute sa joie de revenir sur le court Arthur Ashe avec son ambiance si particulière et ses stars comme l'acteur Alec Baldwin.

"Il y a beaucoup d'énergie, c'est un public qui fait du bruit et qui est passionné, on sent qu'ils aiment notre sport", a déclaré la lauréate de Roland-Garros 2014 qui sera opposée à la Roumaine Alexandra Dulgheru au 2e tour.

Novak Djokovic a eu besoin de sept minutes de plus que Sharapova pour balayer sans surprise l'Argentin Diego Schwartzman 6-1, 6-2, 6-4.

Finaliste des quatre dernières éditions de l'US Open et vainqueur en 2011, Djokovic sort d'une période délicate avec des éliminations en 8e de finale des Masters 1000 de Toronto et de Cincinnati.

Sa victoire expéditive face à Schwartzman, spécialiste de terre battue et 79e mondial, ne suffit toutefois pas à balayer les quelques doutes nés de son mois d'août morose.

"C'était son premier match sur ciment dans un Grand Chelem et ce, dans le plus grand stade (du circuit) qui plus est la nuit", a rappelé "Djoko" à propos de son adversaire.

"Mais je suis content de ce que j'ai fait (...) Je sens que j'ai rechargé mes batteries d'un point de vue émotionnel après Toronto et Cincinnati", a souligné le Serbe qui s'est marié cet été après son titre à Wimbledon et son retour sur le trône de N.1 mondial.

Il a profité du micro tendu en fin de rencontre pour remercier "les Etats-Unis et New York pour tout ce qu'ils ont fait pour l'histoire du tennis", pour le plus grand plaisir des 23.000 spectateurs.

L'Ecossais Andy Murray, vainqueur de l'US Open 2012, a dû batailler pour venir à bout du Néerlandais Robin Haase 6-3, 7-6 (8/6), 1-6, 7-5.

"J'ai souffert de crampes très rapidement, je n'arrive pas à l'expliquer, j'aurais pu perdre ce match, c'est inexplicable, car je suis arrivé en me sentant très bien après un bon programme d'entraînement", a souligné l'Ecossais entraîné par la Française Amélie Mauresmo.

Mardi, Serena Williams et Roger Federer seront les vedettes de la soirée alors qu'ils lancent leur quête d'un 18e titre en Grand Chelem.

La 1re journée disputée dans une chaleur étouffante (30°C) a également permis à la Polonaise Agnieska Radwanska de faire forte impression.

Radwanska n'a eu besoin que de 47 minutes pour empocher son billet pour le 2e tour face à la Canadienne Sharon Fichman 6-1, 6-0.

La N.5 mondiale, tête de série N.4 à Flushing Meadows en l'absence de la Chinoise Li Na, n'a même laissé que trois petits points dans le 2e set à son adversaire, 112e mondiale.

Au prochain tour, elle sera opposée à la Chinoise Peng Shuai, 39e mondiale, qui a battu sa compatriote Zheng Jie 6-3, 6-3.

L'Américaine Venus Williams, 34 ans, est quant à elle sortie victorieuse du "duel des doyennes" face à la Japonaise Kimiko Date Krumm 2-6, 6-3, 6-3.

L'aînée des soeurs Williams, victorieuse à deux reprises à Flushing Meadows (2000, 2001), a souffert face à son adversaire qui, à bientôt 44 ans, est la joueuse la plus âgée du circuit WTA.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be