Crampes, nausées... Nadal avoue avoir failli abandonner

L'Espagnol a eu dû mal à sortir l'Américain Tim Smyzek (ATP 112) à l'Australian Open. On comprend désormais pourquoi...

AFP
Crampes, nausées... Nadal avoue avoir failli abandonner
©AFP

Malade, avec des crampes à l'estomac et au bord de la nausée durant le troisième set.

Rafael Nadal a avoué qu'il avait bien failli abandonner dans son match, finalement gagné en cinq sets, après 4 heures 11 minutes de jeu, face au qualifié américain Tim Smyczek (ATP-112) au 2e tour de l'Open d'Australie mercredi à Melbourne.

"J'étais vraiment proche de ne pas continuer parce que je me sentais pris de vertige. Je chancelais même un peu", a expliqué l'Espagnol, malade. "Après le 3e set, j'ai essayé de jouer un peu plus agressif, mais de courir plus, j'ai tenté les coups gagnants et j'ai joué un peu mieux, un peu plus relax aussi. Je me sentais un tout petit mieux à la fin du match."

Un peu rassuré, Rafaël Nadal, 3e mondial, s'apprête à jouer Dudi Sela (ATP-106) au 3e tour vendredi. "Durant toute ma carrière, j'ai été capable de trouver des solutions dans les moments difficiles. J'ai pu gagner des matches en étant en difficulté. J'ai travaillé très dur pour ça, pour essayer d'être fort mentalement. Tout les moments où j'ai souffert à l'entraînement depuis que je suis enfant portent leurs fruits".

Son médecin, le docteur Ruiz Cotorro, a estimé aussi que le Majorquin devrait avoir récupéré pour son prochain match. Ruiz Cotorro estime que "les brusques changements de température conjuguées à un haut taux d'humidité ont mis le corps de Rafaël Nadal à rude épreuve alors qu'il souffrait déjà de l'estomac. Rafa a sué beaucoup pendant le match, ce qui a généré une perte de liquide au-dessus de la normale. Il était malade, avait mal et était pris de vertiges. Il n'a pas assez bu, alors qu'en principe il le fait, ne buvant que de l'eau en outre. Nous allons voir comment il récupère, mais cela devrait aller pour son prochain match, même si ce n'est pas le meilleur scénario", a ajouté encore le Docteur de l'Espagnol.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be