Joachim Gérard, vainqueur du Masters : "Et maintenant, n°1 mondial !"

Joachim Gérard a remporté le Masters en fauteuil roulant pour la deuxième fois.

Patrice Sintzen
Belgian paralympian wheelchair tennis player Joachim Gerard pictured in action during a tennis game between Belgian Joachim Gerard and French Stephane Houdet, the bronze medal match of the men's singles tournament at the 2016 Paralympic Games in Rio, Brazil, Friday 16 September 2016. The Paralympics Games take place from 7 to 18 September 2016. BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE
Belgian paralympian wheelchair tennis player Joachim Gerard pictured in action during a tennis game between Belgian Joachim Gerard and French Stephane Houdet, the bronze medal match of the men's singles tournament at the 2016 Paralympic Games in Rio, Brazil, Friday 16 September 2016. The Paralympics Games take place from 7 to 18 September 2016. BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE ©BELGA

Joachim Gérard a remporté le Masters en fauteuil roulant pour la deuxième fois. Remporter le Masters en fauteuil roulant une première fois était déjà un exploit. Rééditer la performance, l’année suivante, après avoir décroché une médaille de bronze aux Jeux Paralympiques constitue tout simplement une preuve que Joachim Gérard est un grand champion. Pour y arriver, cette semaine, il a remporté tous ses matches. Y compris ceux de poule, où il était pourtant opposé notamment à l’actuel n°1 mondial, le Français Stéphane Houdet. Et ce dimanche, en finale, il a battu Gordon Reid, l’Andy Murray du fauteuil roulant (4-6, 6-4, 6-4). Celui qui, grâce à une saison exceptionnelle, deviendra ce lundi le nouveau n°1 mondial et qui, à l’instar de Murray, aurait voulu couronner ça par une victoire.

Mais, en face de lui, il avait un Joachim Gérard bien déterminé à démontrer que sa victoire de l’an dernier ne devait rien au hasard et qu’à l’avenir, il faudrait compter avec lui. "Je félicite Gordon pour sa place de n°1 mondial, mais j’ai eu une année 2016 exceptionnelle et, l’an prochain, j’espère bien monter sur la première marche mondiale moi aussi…" a lancé le Brabançon.

Joachim Gérard menait 4-2 dans le premier set, mais l’Écossais a alors aligné quatre jeux d’affilée pour remporter cette manche. "J’ai commencé à mal jouer. Gordon jouait bien, c’est vrai, mais j’ai vraiment signé quatre mauvais jeux qui m’ont coûté le premier set. Mené 1-0 dans la deuxième manche, je me suis dit que je devais renverser la vapeur et reprendre le jeu à mon compte. J’ai égalisé avec un super jeu de service avec trois aces. Je me suis dit : ‘Ok, tu as bien servi, maintenant retourne bien.’ J’ai recommencé à vraiment bien jouer. Je pense que je mérite ma victoire."

Reid, lui, était dépité. "Je pense que j’ai un peu trop décompressé après ma victoire en demi-finale qui m’assurait la première place mondiale…" dit-il. "Je n’ai jamais pu utiliser mes armes, mon service et mon retour, alors que Jo servait très bien."

Tous les scores de tennis en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be