Thierry Van Cleemput : “David Goffin a besoin d’avoir un discours différent”

L’ancien coach de David Goffin a expliqué sa présence ce lundi dans le clan de la n°1 mondiale Simona Halep. Il s’est aussi confié sur les raisons de la fin de sa collaboration avec le Liégeois.

Thierry Van Cleemput : “David Goffin a besoin d’avoir un discours différent”
©BELGA

L’ancien coach de David Goffin a expliqué sa présence ce lundi dans le clan de la n°1 mondiale Simona Halep. Il s’est aussi confié sur les raisons de la fin de sa collaboration avec le Liégeois.

C’est peut-être une première historique : un coach qui commence le tournoi avec un joueur et le finit avec une joueuse…

Non, parce que ce n’est pas le cas car je ne suis pas avec une joueuse pour l’instant. Je m’entends très bien avec Simona Halep et Darren Cahill dont la collaboration est finie, et donc quand David a perdu samedi on m’a demandé si ça m’intéressait de filer un coup de main sur le tournoi. J’ai dit pourquoi pas puisque j’ai arrêté avec David. On en est là, on parle beaucoup pour l’instant, je vais faire une période d’essai pour voir si je me sens bien, si elle se sent bien. Il y a intérêt qu’elle me porte, j’ai un intérêt pour elle aussi.

Ce n’est pas anodin qu’une numéro 1 mondiale vienne vous chercher… Qu’est-ce qui vous plaît chez Simona Halep ?

J’aime bien la joueuse, j’aime bien son style de jeu et si jamais ça se faisait je crois que je sais comment l’aider. Elle est n°1 mondiale donc si jamais elle perd des places, ce sera forcément un mauvais boulot, donc c’est idiot de dire que je vais faire mieux que ce qu’un autre a fait. Ce qui m’intéresse c’est le boulot.

Que s’est-il exactement passé avec David Goffin ?

On fait toujours un débriefing après un tournoi. Et au cours de l’analyse on en est arrivé à dire que c’était le bon timing maintenant pour passer à autre chose. David a besoin d’avoir un autre discours, une autre expérience. J’avais toujours dit que si je sentais que l’influence n’était pas aussi marquante j’en discuterais avec lui. Il est à nouveau à 100% avec son bras, il a fait sa préparation mais maintenant il doit s’améliorer au niveau du mental et si ces soucis se sont répétés c’est que je n’ai pas trouvé la bonne clé, il faut savoir nettoyer devant sa porte. Je suis super content pour lui de la décision qui a été prise et je suis content aussi pour moi. Il a fini avec son coach, il lui reste son ami. Je suis sûr que les plus belles années de David Goffin sont devant lui. Il a un potentiel extraordinaire, mais il faut le sensibiliser à l’opiniâtreté et puis ce genre de gabarit doit être à 100% tout le temps.

Comme Simona…

C’est peut-être pour ça aussi qu’ils se sont tournés vers moi, je ne sais pas.

A quoi va ressembler la suite pour vous désormais avec cette période d’essai ?

Je ne sais pas vous dire. Il faut que j’aille faire quelques séances sur le terrain avec elle à Bucarest puis faire aussi quelques tournois pour voir comment on vit ça. Voir aussi comment je vais m’intégrer à l’équipe. L’idée est d’aller à Doha et à Dubaï. Mais là je rentre chez moi, j’ai envie de voir ma femme et mes enfants (sourire). On verra si l’essai est concluant.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be