Kimmer Coppejans: "Au Brésil, j’avais été envahi par l’émotion"

Héros de la qualification belge il y a un an au pays de la samba, Kimmer Coppejans veut repasser les plats ce week-end en Hongrie.

Héros de la qualification belge il y a un an au pays de la samba, Kimmer Coppejans veut repasser les plats ce week-end en Hongrie.

Il y a un peu plus d’un an, en l’absence de David Goffin et Steve Darcis, Kimmer Coppejans, en gagnant ses deux simples, avait été le héros de l’équipe

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité