Elise Mertens, la force tranquille

Mal partie vendedi, la Louvaniste a encore fait parler sa marge du moment.

2021 Miami Open - Day 5
©AFP

Elise Mertens gère, merci pour elle. Le vent, la chaleur, l’humidité ou encore une rivale lancée comme une bombe dans la partie : aucun souci, la Belge tient bon. À 3-0 et balle de 4-0 pour Katie Boulter dans le premier set, on se disait quand même que l’affaire était piégeuse. La Britannique, retombée à la 319e place mondiale après un an sans jouer en 2019 suite à une grave blessure au dos, jouait le feu grâce à une puissance de frappe impressionnante en coup droit et une prise de balle de jeu vidéo.

Mais Mertens, récente demi-finaliste à Dubaï, a petit à petit refait son retard dans une nouvelle démonstration d’intelligence tactique en pourrissant le rythme adverse pour finir par totalement dérégler Boulter (6-4, 6-1). La confiance en tennis reste un ingrédient magique, et en ce moment la 17e joueuse mondiale en a à revendre. Sûre de ses forces, le jeu parfaitement huilé, elle assume son rang. Mertens ne semble pas non plus touchée par l’enchaînement des matchs à en juger par son fighting spirit du jour, et a par ailleurs rassuré sur son épaule droite vendredi avec une belle performance au service. Dans la série confiance, la Japonaise Naomi Osaka a elle aussi réussi sa rentrée à Miami en disposant (7-6 (3), 6-4) de l’Australienne Alja Tomljanovic.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be