Roland-Garros: ça passe pour Djoko et Nadal, Alcaraz ne se fait plus de frayeur, Isner tombe face à un joueur issu des qualifications

Les deux favoris du tournoi se sont qualifié facilement.

Roland-Garros: ça passe pour Djoko et Nadal, Alcaraz ne se fait plus de frayeur, Isner tombe face à un joueur issu des qualifications
©AP

Interrogé sur le court juste après sa victoire sur le fait de savoir s'il avait joué "le match parfait", Djokovic a reconnu s'en être bien sorti, même s'il y a toujours moyen de faire mieux. "Je suis toujours très motivé quand je rentre sur le court, avec l'envie de produire à chaque fois mon meilleur niveau. Ce n'est pas toujours possible de le faire, mais aujourd'hui c'était très bien", a-t-il déclaré en français.

Après les moins de deux heures passées au 1er tour face à gaucher japonais Yoshihito Nishioka (99e), et les 2h16 pour sortir le 38e mondial Alex Molcan, nouveau protégé de son entraîneur historique Marian Vajda, Djokovic devrait en tout cas arriver frais pour affronter au prochain tour Diego Schwartzman.

L'Argentin, 16e mondial, qui s'est montré particulièrement solide vendredi pour vaincre le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 21), devrait constituer le premier test sérieux pour le Serbe.

Si leurs six précédentes confrontations ont toujours tourné à l'avantage de "Nole", Schwartzman a déjà montré qu'il pouvait être redoutable sur la terre battue, lui qui a atteint les demi-finales à Roland-Garros en 2020 et avait battu le roi de l'ocre Rafael Nadal la même année à Rome.

Le Serbe espère décrocher Porte d'Auteuil son 21e trophée en Grand Chelem, qui lui permettrait d'égaler le record détenu par Nadal depuis son sacre à l'Open d'Australie en janvier.

Rafa en 3 sets

Rafael Nadal (ATP 5) s'est qualifié vendredi pour le quatrième tour (8e finales) de Roland Garros, le deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année. L'Espagnol, cinquième tête de série, a battu le Néerlandais Botic van de Zandschulp (ATP 29) en trois sets : 6-3, 6-2 et 6-4. Le match a duré 2 heures et 13 minutes. Nadal, qui n'a pas encore perdu un seul set à Paris, affrontera le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 9) au quatrième tour. Auger-Aliassime, le neuvième joueur du classement, a battu le Serbe Filip Krajinovic (ATP 55) en trois sets et plus de trois heures : 7-6 (7/3), 7-6 (7/2) et 7-5.

Nadal, 35 ans, est en quête de sa quatorzième victoire en finale à Paris. L'année dernière, il a perdu en demi-finale contre le futur vainqueur Novak Djokovic. L'Espagnol, qui lutte contre une blessure chronique au pied, est le détenteur du record du Grand Chelem chez les hommes avec 21 victoires en finale.

Zapata, issu des qualifications, fait tomber John Isner et sera en 8e de finale

L'Espagnol Bernabe Zapata, 131e mondial et issu des qualifications, a décroché sa place pour les huitièmes de finale, en triomphant vendredi du 26e mondial, l'Américain John Isner, 6-4, 3-6, 6-4, 6-7 (7/5), 6-3. Après avoir eu cinq balles de match dans le quatrième set, toutes sauvées par le géant américain (2,08m), Zapata s'est imposé au bout de 3h28 de combat sous les cris de joie du court N.7.

A 25 ans, il est le premier Espagnol issu des qualifications à se hisser en huitièmes d'un Grand Chelem depuis 1983, et le dernier qualifié encore en lice à Paris. Au tour précédent, il avait déjà eu raison d'une autre tête de série américaine, Taylor Fritz, 14e mondial.

L'an dernier, pour sa première apparition Porte d'Auteuil, déjà après avoir franchi les qualifications, Zapata avait été sorti dès son entrée en lice dans le tableau principal par son jeune compatriote Carlos Alcaraz.

Pour tenter d'atteindre les quarts de finale, il affrontera Alexander Zverev. Alors qu'il avait dû sauver une balle de match au tour précédent face à l'Argentin Sebastian Baez (ATP 36), qu'il a finalement écarté en cinq sets, l'Allemand, 3e mondial, s'est cette fois imposé en trois sets 7-6 (7/2), 6-3, 7-6 (7/5) et 2h48 de jeu face à l'Américain Brandon Nakashima (ATP 75).

Carlos Alcaraz et Karen Khachanov se donnent rendez-vous en 8e de finale

Carlos Alcaraz a validé son billet pour les huitièmes de finale de Roland-Garros, vendredi soir à Paris. L'Espagnol, 6e mondial et 6e tête de série du 2e tournoi du Grand Chelem, a battu au 3e tour l'Américain Sebastian Korda (ATP 30) en trois sets 6-4, 6-4, 6-2. Alcaraz, qui avait dû sauver une balle de match avant de s'imposer en cinq sets face à son compatriote Albert Ramos-Vinolas (ATP 44) mercredi au 2e tour, atteint pour la première fois de sa jeune carrière les huitièmes de finale sur la terre battue parisienne. Il y a un an, il s'était arrêté au troisième tour (battu par Struff). Son meilleur résultat en Grand Chelem est pour l'instant un quart de finale, atteint à l'US Open en septembre dernier.

L'élève de Juan-Carlos Ferrero, ex-N.1 mondial et lauréat de Roland-Garros 2003, a remporté depuis fin mars ses deux premiers trophées en Masters 1000, à Miami et Madrid, plus le tournoi de Barcelone entre-temps.

Avec sa qualification pour les huitièmes de finale, il étire sa série de matches gagnés d'affilée à treize.

Le joueur espagnol de 19 ans affrontera pour une place en quarts de finale le Russe Karen Khachanov, 25e mondial et tête de série N.21. Celui-ci s'est qualifié au détriment du Britannique Cameron Norrie, 11e mondial et tête de série N.10, qu'il a battu en quatre manches 6-2, 7-5, 5-7, 6-4.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be