Que faut-il retenir de la journée des Belges à Roland-Garros ?

Il y a eu des déceptions mais aussi de très belles surprises ce dimanche à Paris. On réalise le bilan pour vous.

Adrien Vigneron
Que faut-il retenir de la journée des Belges à Roland-Garros ?
©BELGA

La surprise : Sofia Costoulas sortie d’entrée dans le tableau juniors

Finaliste du dernier Australian Open en début de saison et deuxième mondiale chez les juniors, on attendait beaucoup de Sofia Costoulas. Mais la Belge de 17 ans, malgré le gain du premier set (7-6), a semblé étouffée par la puissance de Dominika Salkova. La Tchèque a enfilé les jeux dans les deuxième et troisième manches (6-1, 6-3).

Amelie Van Impe a également été sortie dès le premier tour par la Kényane Angella Okutoyi en deux sets (7-6, 6-4).

La déception : Sander Gillé et Joran Vliegen ne verront pas les quarts de finale

Après des mois de galères, Sander Gillé et Joran Vliegen donnaient l’impression de voir enfin le bout du tunnel. Au premier tour, le duo belge avait même écarté les tenants du titre à Roland-Garros, les Français Mahut et Herbert. On espérait donc beaucoup d’eux. Face à la paire composée du Brésilien Matos et de l’Espagnol Vega Hernandez, ils se sont malheureusement inclinés dans le tie-break décisif d’un match plutôt équilibré. Comme l’année dernière, les Belges s’inclinent en huitièmes de finale.

La défaite digérée, les deux hommes ont retrouvé le court pour le double mixte. Sander Gillé, associé à l’Australienne Storm Sanders a pris la porte après avoir perdu le tie-break décisif (10 points à 8).

Joran Vliegen s’est lui qualifié pour les quarts de finale en compagnie de sa partenaire norvégienne, Ulrikke Eikeri. Ils se sont imposés face à la paire française composée de Clara Burel et Hugo Gaston.

La « belge histoire » : Kimberley Zimmermann et Maryna Zanevska poursuivent

Incroyable mais vrai ! Pour leur première participation à Roland-Garros dans le tableau du doubles dames, Kimberley Zimmermann et Maryna Zanevska vont jouer les quarts de finale du tournoi. Alors qu’elles n’ont jamais évolué ensemble sur le circuit, le duo belge a sorti ce dimanche la paire composée par la Taïwanaise Chan et l’Australienne Stosur (1-6, 6-3, 6-4). Au tour précédent, elles avaient déjà éliminé les têtes de série numéro 5 représentées par l’Américaine Krawczyk et la Néerlandaise Schuurs. Que le conte de fées continue !

La gifle : Coco Gauff trop forte pour Elise Mertens

Si le premier set entre Coco Gauff et la numéro 1 belge a été bien équilibré (6-4), que dire de cette deuxième manche ? L’Américaine a complètement éteint Elise Mertens, qui n’a jamais trouvé la solution. Résultat : 6-0 ! Dommage de sortir de cette manière mais la Belge aura tout de même réussi une belle semaine à Roland-Garros, elle qui était encore blessée il y a un petit mois. Il lui reste maintenant à aller chercher le titre en double dames.

La bonne prestation : Gilles Arnaud Bailly qualifié pour le deuxième tour

Une bonne nouvelle pour terminer avec la qualification de Gilles Arnaud Bailly dans le tableau masculin juniors. Membre du TC Visé, le jeune de 16 ans a imposé son jeu face au Canadien Jaden Weekes (6-3, 6-2). Au deuxième tour, il retrouvera le Tchèque Jakub Nicod.

L’autre Belge engagé dans le tableau s’est lui aussi qualifié. Alexander Blockx est venu à bout du Lituanien Vilius Gaubas en trois manches (4-6, 6-3, 6-4).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be