Joran Vliegen, battu en finale en mixte à Roland-Garros: "Nous aurions dû gagner ce tie-break"

Joran Vliegen (ATP 50 en double) était un peu déçu, forcément, jeudi à Paris, après s'être incliné en finale du double mixte à Roland-Garros.

Belga
Joran Vliegen, battu en finale en mixte à Roland-Garros: "Nous aurions dû gagner ce tie-break"
©BELGA

Sur le Court Philippe-Chatrier, qu'il foulait pour la première fois, le Limbourgeois, 28 ans, et sa partenaire norvégienne Ulrikke Eikeri (WTA 43), 29 ans, se sont inclinés 7-6 (7/5), 6-2 face à la paire formée par la Japonaise Ena Shibahara (WTA 8) et le Néerlandais Wesley Koolhof (ATP 11), tête de série N.2. "Nous sommes un peu déçus", a déclaré Joran Vliegen à Belga. "Et c'est normal. Nous aurions bien aimé l'emporter. Nous sommes bien revenus dans le premier set (NdlR : ils furent menés 5-2) et nous aurions dû gagner ce tie-break. Nous étions vraiment dans une bonne position à 5-4 avec mes deux services à suivre, mais nous avons manqué un peu de réussite avec le retour de Wesley qui a pris la ligne à 5-5. Ensuite, c'est devenu plus difficile, mais nous avons continué à nous accrocher. Pour une première, je pense que nous avons bien géré l'événement. Nous étions assez détendus et nous avons montré de belles choses. Personnellement, je suis content de mon service et de certains de mes retours que j'ai cherché à suivre au filet".

Joran Vliegen quittera en tout cas Paris avec des souvenirs plein la tête, direction le gazon et le tournoi de Rosmalen, la semaine prochaine, où il retrouvera son partenaire Sander Gillé.

"Je retiendrai surtout ma victoire au premier tour avec Sander contre les tenants du titre Herbert et Mahut", a-t-il poursuivi. "Ainsi que notre demi-finale avec Ulrikke, contre Melichar et Krawietz. Nous avions été menés 6-1, 5-2. Nous jouerons d'ailleurs ensemble à Wimbledon. C'est bon pour la confiance et j'espère que cela m'aidera à livrer une belle deuxième moitié de saison".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be