Goffin saisit pleinement sa chance dans un tableau ouvert

Le Liégeois, qui joue à un excellent niveau, affrontera Ugo Humbert au 3e tour vendredi.

Vigneron Adrien
Goffin saisit pleinement sa chance dans un tableau ouvert
©BELGA

David Goffin a un coup à jouer dans ce tournoi de Wimbledon. La situation était claire, dès le moment où le tirage a été dévoilé vendredi dernier tant sa partie de tableau semblait ouverte. On peut dire que le Liégeois saisit pleinement sa chance jusqu’ici. Face au modeste Moldave Radu Albot (ATP 113) au premier tour d’abord, puis ce mercredi face à l’Argentin Sebastian Baez.

S’appuyant sur un excellent service, un facteur très important sur gazon, Goffin a d’emblée mis la pression sur son adversaire. Ce dernier, 35e mondial, a été étouffé par le jeu du numéro 1 belge qui empochait la première manche sur un score net, 6-1.

Le jeune joueur de 21 ans disputait, à Wimbledon, le deuxième tournoi sur herbe de sa carrière, le premier étant Majorque la semaine dernière où il a été éliminé au deuxième tour par l’Allemand Daniel Altmaeir (ATP 64). Pas vraiment un spécialiste du genre, donc.

Il allait d’ailleurs le confirmer en perdant d’entrée son jeu de service dans le deuxième set. Sérieux, Goffin profitait des erreurs de son opposant pour rapidement s’envoler à 4-1 avant de conclure sur un 6-2. Sévère mais pas illogique.

Le début de la troisième manche ressemblait fort aux deux précédents, avec un Baez qui perdait de nouveau son jeu de service. La suite, bien que plus accrochée que la première partie, ressemblait à un long fleuve tranquille pour Goffin, qui allait s’imposer 6-4 sur sa deuxième balle de match.

C'est donc une nouvelle victoire en trois sets pour Goffin, qui confirme son excellent niveau. Le Liégeois n'aura passé que 1h40 sur le court ce mercredi, 3h45 au total. C'est de bon augure, comme le confirme Thierry Van Cleemput, qui connait très bien le Belge pour l'avoir entraîné durant plusieurs saisons : "Après deux années marquées par le Covid, David retrouve son niveau, il se rapproche du top niveau qui fut le sien dans le passé. C'est d'ailleurs dommage ce contretemps à Roland-Garros, avec cette blessure, car il aurait pu aller loin."

Pour l'ancien coach du Liégeois, le Belge peut tirer son épingle du jeu dans cette compétition. "C'est un formidable joueur de gazon, son tennis est tout à fait adapté, donc il est très dangereux sur cette surface."

Au troisième tour, Goffin sera opposé à Ugo Humbert (ATP 112), qui a écarté Casper Ruud (ATP 6) en quatre sets. "C'est un adversaire sérieux. L'an dernier, le Français a remporté un tournoi majeur sur gazon, l'ATP 500 de Halle. Ce sera un match piège, mais c'est tout à fait jouable pour David. La rencontre sera, je pense, plus compliquée pour Ugo que l'inverse."

En cas de victoire, il serait opposé au Kazakh Bublik (ATP 38) ou à l'Américain Tiafoe (ATP 28). Un tableau ouvert donc, sur le papier du moins. "C'est toujours difficile de se prêter au jeu des pronostics, surtout en deuxième semaine où tous les joueurs se sont affûtés sur la surface, mais je le sens bien en tout cas. David devra prendre match par match", souligne Van Cleemput.

Ce Majeur londonien peut aussi servir de base pour la fin de sa saison. Goffin n'a en effet plus trop de points à défendre. Si les bons résultats s'enchaînent, il pourrait rapidement remonter au ranking mondial. "Le niveau est là et il est régulier. Il peut tout à fait remettre la marche en avant, poursuit le directeur technique de l'Association francophone de tennis. Il va devenir de plus en plus affûté, même s'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. En tennis, chaque semaine peut être différente. Mais il a trouvé un équilibre, son équipe bosse bien et ils ont une confiance mutuelle les uns envers les autres. On sent que la dynamique est bonne et que ça fonctionne."

Comme on dit dans ces cas-là, il n’y a plus qu’à !

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be